Aller au contenu principal

Vingança • Amália Rodrigues (& Linda Batista, Elza Soares)

12 février 2022

Amália Rodrigues (1920-1999)Vingança. Lupicínio Rodrigues, paroles & musique.
Amália Rodrigues, chant ; Raúl Nery, guitare portugaise ; Santos Moreira, guitare.
Enregistrement : Londres (Royaume-Uni), Abbey Road Studios, 23 et 25 mars 1952.
Première publication : Portugal, 1952.

Ambiance brésilienne, suite.

On dénombre une dizaine de reprises de chansons brésiliennes dans la discographie d’Amália Rodrigues (dont Saudades de Itapoã de Dorival Caymmi et A coroa do rei de David Nasser & Haroldo Lobo), auxquelles il faut ajouter Saudades do Brasil em Portugal (1968), écrite spécialement pour elle par Vinicius de Moraes, mais qu’elle chante comme un fado. Elle en présentait sur scène : sur les quinze chansons au programme du récital de Bobino enregistré en 1960 à Paris, quatre (dont les deux premières) sont brésiliennes — voire cinq si l’on y inclut le célébrissime Barco negro, sur une musique du Brésilien Caco Velho (1920-1971).

Vingança (« Vengeance »), de Lupicínio Rodrigues (1914-1974) est une chanson d’homme, dont le texte exprime avec une grande violence le point de vue d’un amant humilié, aveuglé par la colère et le désespoir. Beaucoup de femmes l’ont pourtant inscrite à leur répertoire, par exemple la grande Elza Soares, disparue récemment. Amália en connaissait la version que Linda Batista, ou Baptista (1919-1988), de São Paulo, a enregistrée en 1951 et qu’elle est venue présenter à Lisbonne la même année, avec un grand succès. Amália l’a enregistrée l’année suivante à Londres en même temps que des fados comme Não é desgraça ser pobre ou Foi Deus, avec un accompagnement de guitare portugaise et de guitare imitant un rythme de samba, qui la rend assez étrange.


Eu gostei tanto
Tanto quando me contaram
Que a encontraram
Bebendo e chorando
Na mesa de um bar.
E que quando os amigos do peito
Por mim perguntaram
Um soluço cortou sua voz
Não a deixou falar.
Eu gostei tanto
Tanto, quando me contaram
Que tive mesmo de fazer esforço
Para ninguém notar.

Ah que ça m’a fait plaisir
Quand on m’a raconté
Qu’on l’a trouvée
En train de boire et de pleurer
À la table d’un café !
Et que quand ses amis
Lui ont parlé de moi
Un sanglot lui a noué la gorge,
L’empêchant de  répondre…
Mais que ça m’a fait plaisir
Quand on m’a raconté ça,
Au point que j’ai eu du mal
À cacher ma joie !

O remorso talvez seja a causa
Do seu desespero
Você deve estar bem consciente
Do que praticou
Em me fazer passar esta vergonha
Com um companheiro
E a vergonha
É a herança maior que meu pai me deixou.
Mas, enquanto houver força no meu peito
Eu não quero mais nada
Só vingança, vingança, vingança
Aos santos clamar.

C’est le remords, sans doute,
Qui te met dans ce désespoir.
Tu dois bien être consciente
Du mal que tu m’as fait,
— Me faire subir cette honte,
Avec un de mes amis !
Et la honte
Est tout ce que mon père m’a légué.
Mais tant que j’en aurai la force,
Tout ce que je veux
C’est crier jusqu’au ciel
Vengeance, vengeance, vengeance !

Você há-de rolar como as pedras
Que rolam na estrada
Sem ter nunca um cantinho de seu
P’ra poder descansar.

Je veux que tu roules, comme les pierres
Qui roulent sur la route,
Sans que jamais tu ne trouves un endroit
Où tu puisses te reposer !
Lupicínio Rodrigues (1914-1974). Vingança..
.
Lupicínio Rodrigues (1914-1974). Vengeance, traduit de : Vingança par L. & L.

De cette Vingança, voici les deux versions authentiquement brésiliennes mentionnées plus haut : celles, respectivement, de Linda Batista (1951) et d’Elza Soares (1965).

Linda Batista (1919-1988)Vingança : samba-canção. Lupicínio Rodrigues, paroles & musique.
Linda Batista, chant ; accompagnement d’orchestre.
Première publication : Brésil, 1951.

Elza Soares (1930-2022)Vingança. Lupicínio Rodrigues, paroles & musique.
Elza Soares, chant ; accompagnement d’orchestre ; Lyrio Panicali, direction ; Nelson Martins dos Santos, arrangements.
Extrait de l’album Um show de Elza / Elza Soares. Brésil, ℗ 1965.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :