Aller au contenu principal

Aves agoirentas • Amália Rodrigues (& Camané)

8 décembre 2021

Nos teus olhos há clarões,
Da luz que os desejos dão.
E das aves agoirentas,
Ficam penas pelo chão.

David Mourão-Ferreira (1927-1996). Aves agoirentas, dans : À guitarra e à viola (1960).

Dans tes yeux brillent ces éclats
De lumière que donne le désir
— Et, des oiseaux de mauvais augure,
Voici les plumes répandues sur le sol !

Amália Rodrigues (1920-1999)Aves agoirentas. David Mourão-Ferreira, paroles ; Alain Oulman, musique.
Amália Rodrigues, chant ; José Nunes, guitare portugaise ; Castro Mota, guitare.
Enregistrement : Lisbonne (Portugal), Teatro Taborda, 1960 à 1962. Première publication : 1962.
Extrait de l’album [Busto] / Amália Rodrigues, nouvelle édition augmentée. Portugal, Edições Valentim de Carvalho, ℗ 2021.


Andam aves agoirentas,
Quase a rasarem o chão.
Nunca dizendo que sim,
Dizendo sempre que não.


Des oiseaux de mauvais augure
Volent presque à ras de terre.
Jamais ils ne disent oui,
Ils ne savent dire que non.

Mas não tenho mão em mim.
Que importa a voz da razão?
E vou sempre ter contigo
Por mais que digam que não.


Mais je ne m’appartiens plus,
Qu’importe la voix de la raison ?
Quoi que disent ces oiseaux,
Je veux être avec toi.

Os presságios do destino,
Ao pé de ti nada são.
Rendição sem condições,
Eis a minha rendição!


Les augures du destin
Sont lettre morte auprès de toi.
J’abdique sans condition,
Voici ma capitulation !

Mais febris e mais violentas
São as horas da paixão
Quanto maiores as tormentas
Que andarem no coração.


Plus fortes sont les tempêtes
Qui assaillent le cœur
Et plus les heures de l’amour
Vibrent de fièvre et d’ardeur.

Nos teus olhos há clarões,
Da luz que os desejos dão.
E das aves agoirentas,
Ficam penas pelo chão.


Dans tes yeux brillent ces éclats
De lumière que donne le désir
— Et des oiseaux de mauvais augure,
Voici les plumes répandues sur le sol !
David Mourão-Ferreira (1927-1996). Aves agoirentas, dans : À guitarra e à viola (1954-1960).
.
David Mourão-Ferreira (1927-1996). Oiseaux de mauvais augure, traduit de : Aves agoirentas, dans : À guitarra e à viola (1954-1960), par L. & L.

Aves agoirentas (« Oiseaux de mauvais augure ») est un poème de David Mourão-Ferreira (1927-1996) écrit pour Amália Rodrigues et mis en musique par le compositeur franco-portugais Alain Oulman (1928-1990).

C’est l’un des neuf morceaux rassemblés dans l’album sans titre publié par Amália en 1962, plus tard désigné du nom de Busto (« Buste ») en référence à son illustration de couverture. Cet album, qui inaugurait la collaboration de la fadiste avec Alain Oulman, marquait une rupture si nette avec l’univers musical et poétique du fado traditionnel qu’il a été accueilli avec circonspection dans le Portugal de l’époque. Rétrospectivement, on y a vu l’événement fondateur d’un « fado novo » (« nouveau fado »), libre et moderne, grâce auquel le genre est encore florissant aujourd’hui.

Busto vient de faire l’objet d’une réédition, largement augmentée, accompagnée d’un riche livret illustré et d’un DVD contenant un récital enregistré en 1961 par la RTP (Radio-télévision du Portugal).

Par le fait du hasard, une reprise d’Aves agoirentas figure dans le nouvel album de Camané, Horas vazias (« Heures vides »), paru moins d’un mois avant la nouvelle édition de Busto, et se trouve donc confrontée à la version d’Amália. À l’évidence, rien ne peut être reproché à cette reprise : les instrumentistes sont excellents (José Manuel Neto à la guitare portugaise, notamment), la voix, bien en place et d’une grande douceur, ne pèche jamais par excès d’expression. En l’occurrence il en faudrait justement davantage. C’est peu dire qu’on peine à croire cet homme, celui qui chante, déterminé à vivre son amour au mépris d’un destin peu accommodant — et on redoute pour lui que ce ne soient pas les oiseaux qui laissent leurs plumes dans le combat.

CamanéAves agoirentas. David Mourão-Ferreira, paroles ; Alain Oulman, musique.
Camané, chant ; José Manuel Neto, guitare portugaise ; Carlos Manuel Proença, guitare ; Carlos Bica, basse acoustique, contrebasse.
Extrait de l’album Horas vazias / Camané. Portugal, Parlophone, ℗ 2021.

Amália Rodrigues (1920-1999)
[Busto], nouvelle édition augmentée (2021)
Amália Rodrigues (1920-1999). [Busto], nouvelle édition augmentée (2021)[Busto] / Amália Rodrigues. — Nouvelle édition remastérisée et augmentée. — Production : Portugal : Edições Valentim de Carvalho, ℗ 2021.
Réunit 19 morceaux issus de sessions d’enregistrement réalisées au Teatro Taborda, Lisbonne, de 1960 à 1962, initialement publiés en 1962 dans l’album [Busto] et en 1963 dans plusieurs disques de divers formats. Contient aussi deux prises de studio inédites, divers enregistrements inédits réalisés de 1959 à 1960, une captation de la participation d’Amália Rodrigues au spectacle donné en l’honneur du fadiste Filipe Pinto (Teatro Tivoli, Lisbonne, 29 novembre 1962), ainsi qu’une interview d’Amália Rodrigues, d’Alain Oulman et de David Mourão-Ferreira réalisée au domicile de la chanteuse le 6 décembre 1962.
Le DVD joint contient un récital produit et réalisé par la RTP (Radio-télévision du Portugal), diffusé au Portugal le 6 octobre 1961.

3 CD + 1 DVD : Edições Valentim de Carvalho, 2021. — EAN 5605231112925.

Camané
Horas vazias (2021)
Camané. Horas vazias (2021)Horas vazias / Camané. — Production : Portugal : Parlophone, ℗ 2021.
Enregistrement : Paço d’Arcos (Portugal), Atlântico Blue Studios.

1 CD : Warner Music Portugal, 2021. — EAN 0190296438844.

3 commentaires leave one →
  1. Anne-Marie permalink
    16 décembre 2021 17:38

    Ah quel plaisir de te relire ! cela faisait plusieurs jours que je n’arrivais plus à ouvrir ton site, et au lieu d’accuser internet ou mon ordinateur, voilà que je commençais à m’inquiéter de ton sort ! Est-ce cela qui me fait t’approuver ou le fait qu’ayant enfin la traduction de ces oiseaux dont je ne comprenais pas le sens, je ne peux qu’être d’accord avec ta crainte finale ? Camané a effectivement tendance à abuser de la douceur de sa voix, même lorsque le fado ne se prête pas à autant de miel ! Mais c’est si doux de l’entendre que je lui pardonne à chaque fois ! Ceci dit, j’ai raté la programmation de son concert à la Philarmonie en février et si tu as connaissance de personnes ayant une place en trop, pense à moi ! En attendant, je te souhaite une très bonne fin d’année !
    Anne-Marie

    • 17 décembre 2021 11:32

      Tu n’arrivais plus à accéder au site ? Voilà qui est étrange… À ma connaissance, il n’a jamais été hors ligne. En tout cas, merci de ta sollicitude ! Je dois dire que moi-même je m’inquiétais pour toi : généralement tu réagis au quart de tour quand il m’arrive d’égratigner le divin Camané. Voici donc que tout rentre dans l’ordre 🙂
      Tu t’es inscrite sur la liste d’attente au moins, pour le concert de la Philharmonie ? Je serais étonné de pouvoir te venir en aide… J’espère que tu parviendras à te procurer une place, ce serait trop dommage !
      À mon tour, je te souhaite une excellente fin d’année — tu t’es offert « Ruas e memórias » de Marco Oliveira, je pense ?
      À bientôt,
      Ph.

      • Anne-Marie permalink
        17 décembre 2021 19:17

        Oui, j’ai acheté le disque de Marco Oliveira lors de mon dernier séjour à Lisbonne en septembre (le seul de l’année, hélas !) et je l’aime bcp. Et oui, je me suis inscrite sur la liste d’attente pour Camané. Mais cette incertitude me tue ! Il faut que je me remette au portugais car j’ai bien du mal à comprendre ses derniers titres, et j’ai été heureuse de lire ta traduction. Merci encore pour tout !
        Anne-Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :