Skip to content

Lula Pena ouvre ¡Rio Loco! 2012

4 avril 2012

Lula Pena par the cardinal de la ville sur Flickr
Lula Pena par the cardinal de la ville sur Flickr

Divine surprise.

(Je n’en avais même pas rêvé, c’était impensable.)

Lula Pena sera à Toulouse le 31 mai, en ouverture du festival ¡Rio Loco! 2012, peuplé d’artistes lusophones.

Ça ne pouvait pas mieux commencer.

Elle chantera ceci peut-être :

Mes peines me sont si lourdes, si tu savais.
Dieu sait comme elles me pèsent.

Dieu, et moi.

Fernando Caldeira (1841-1894). As penas (extrait). Trad. L. & L.

As penas / Lula Pena, chant, guitare ; Fernando Caldeira, paroles ; José Bacalhau, musique (Fado Bacalhau). Captation : Lisbonne, Auditório Carlos Paredes, janvier 2010.

Beauté pure, beleza pura.

La suite n’est pas mal non plus : les pétulants, incroyables et indispensables d’OqueStrada sont de la partie, samedi 9 juin au parc Clairfont (métro Bellefontaine). Dans le même spectacle (avant ou après, ce n’est pas très clair), Teofilo Chantre, du Cap-Vert.

Au retour de Lisbonne le mois dernier, pour une raison connue, je n’ai rien écouté de ce que j’y avais acheté à une exception près : un disque 45 tours d’OqueStrada, avec Senhora do Tejo (Sete colinas) sur une face, et une nouvelle version de Oxalá te veja sur l’autre. Un 45 tours oui, format 25 cm, édité en 2011. Ça c’est de la résistance. Vive OqueStrada !

Agarrem-me / OqueStrada, ensemble vocal et instrumental ; Marta & Miranda, paroles ; OqueStrada, musique. 2011.

António Zambujo revient, pas rancunier (vendredi 15 juin, 18h30, prairie des Filtres) avec son nonchalant Quinto qui vient de sortir au Portugal (parution française prévue à l’automne).

Flagrante / António Zambujo, chant. Extrait de Quinto (Universal, 2012).

Ils l’ont collé à 18h30, avant Mariza qui tient donc lieu de vedette : un peu de paresse dans la programmation, là. J’aurais bien préféré Raquel Tavares, ou Ricardo Ribeiro, ou les deux, avec Pedro Jóia.

Mais, bien que Pedro Jóia ne soit pas invité, il n’y a pas à se plaindre quant aux guitaristes : on pourra entendre Custódio Castelo (guitare portugaise), António Chainho (idem), et aussi Norberto Lobo (guitare classique), ce qui est finalement plus inattendu.

À signaler aussi la présence de Bonga (Angola), 70 ans ou presque, une pêche de jeune homme, et celle de Madredeus.

L. & L.

———

Sur l’Internet :

Rio Loco 2012

Lula Pena sur Myspace

OqueStrada — Site officiel
OqueStrada sur Myspace

António Zambujo — Site officiel
António Zambujo sur Myspace

One Comment leave one →
  1. 22 avril 2012 22:23

    22 Avril!!! Eaux troubles.
    Merci d’ouvrir des pages plus claires pour notre agenda. Voix qui nous élèvent .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :