Skip to content

Cathy Berberian — A ticket to ride

10 octobre 2010

La géniale Cathy Berberian (1925-1983), interprète de Monteverdi, mais aussi de Luciano Berio (dont elle fut la femme) et d’autres compositeurs de son époque, estimait que les chansons des Beatles étaient de la musique contemporaine — ce que nul ne saurait nier.

C’est ce qu’elle explique dans cet enregistrement de la télévision hollandaise, où elle apparaît enveloppée dans une robe sac confectionnée de toute évidence par elle-même d’après un patron découpé dans Modes et travaux (elle ressemble un peu à Petula Clark tu ne trouves pas ?). Ayant entre temps revêtu une décorative tenue à dominante rose à la Barbara Cartland et enfilé une bague qui est une volière à elle seule, elle enchaîne sur sa version de Ticket to ride, à la manière d’une « chanteuse provinciale d’oratorios de Haendel ».

Ticket to ride / Cathy Berberian, chant ; Harold Lester, piano ; John Lennon, paroles ; Paul McCartney, musique ; Louis Andriessen, arrangement. — 1977.

The next revolution in music in the sixties was that which is brought about by the arrival of the Beatles. Now the Beatles I considered to be contemporary music because contemporary music is what’s happening today, and at that particular period it was the Beatles. Their music I considered to be very good, as well as other musicians thought the same thing, and important because it reflected the youth of the era. Now I decided to put those songs, some of them anyway, into my recitals. Of course I couldn’t do them the way (he) they did them, so I asked a very close friend of mine, and my favorite Dutch composer, Louis Andriessen, to make arrangements. And he did this particular arrangement of Ticket to ride as it might be sung, mmm, by a Handel oratorio singer in the provinces.
Cathy Berberian. 1977.

Dans les années 60 la révolution suivante dans la musique est celle déclenchée par l’arrivée des Beatles. J’ai toujours considéré que leur musique était de la musique contemporaine, puisque la musique contemporaine est celle qui se produit aujourd’hui, et à ce moment-là c’était les Beatles. Je considérais que leur musique était très bonne, — et d’autres musiciens pensaient comme moi –, et importante puisqu’elle était le reflet de la jeunesse de l’époque. J’ai donc décidé de mettre ces chansons, en tout cas certaines d’entre elles, au programme de mes récitals. Naturellement je ne pouvais pas les faire comme eux, et j’ai donc demandé à mon compositeur hollandais préféré, Louis Andriessen, de les arranger. Et il a fait cet arrangement-ci de Ticket to ride comme cette chanson aurait pu être chantée, mmm, par une chanteuse provinciale d’oratorios de Haendel.
Cathy Berberian. 1977.

I think I’m gonna be sad,
I think it’s today, yeah,
The man that’s driving me mad
Is going away.

He’s got a ticket to ride,
He’s got a ticket to ride,
He’s got a ticket to ride,
But he don’t care.

He said that living with me
Was bringing him down yeah,
He would never be free
When I was around.

He’s got a ticket to ride,
He’s got a ticket to ride,
He’s got a ticket to ride,
But he don’t care.

I don’t know why he’s ridin’ so high,
He ought to think twice,
He ought to do right by me.
Before he gets to saying goodbye,
He ought to think twice,
He ought to do right by me.

He’s got a ticket to ride,
My baby don’t care.
My baby don’t care.
My baby don’t care.
A ticket to ride / John Lennon, paroles ; Paul McCartney, musique.

Je crois que ça va être dur pour moi
Je crois que c’est aujourd’hui yeah
Que le mec qui me rend dingue
Déménage.

Il a un ticket
Il a un ticket
Il a un ticket
Mais il s’en fout.

Il dit que vivre avec moi
Le déprimait
Qu’il n’aurait jamais de liberté
Avec moi.

Il a un ticket
Il a un ticket
Il a un ticket
Mais il s’en fout.

Je ne sais pas ce qui l’excite à ce point
Il devrait y réfléchir à deux fois
Il faut quand même qu’il soit juste avec moi
Avant de fiche le camp
Il devrait y réfléchir à deux fois
Il faut qu’il soit juste avec moi.

Il a un ticket,
Mon mec s’en fout
Mon mec s’en fout
Mon mec s’en fout.
A ticket to ride / John Lennon, paroles ; Paul McCartney, musique.

L. & L.

Berberian, Cathy (1925-1983)
Beatles arias

Cathy Berberian -- Beatles arias. 2004Beatles arias / Cathy Berberian, mezzo-soprano ; ensemble de musique de chambre ; Guy Boyer, direction ; John Lennon, paroles ; Paul McCartney, musique. — Paris : Telescopic, P 2004.

Précédemment publié en 1967 sous le titre Revolution.
Telescopic Pic 11. — EAN 3700077649818.

Disponible sur Amazon, Fnac (France)

Cathy Berberian – Site officiel

7 commentaires leave one →
  1. Cavewoman permalink
    11 octobre 2010 13:02

    Elle me plait beaucoup beaucoup beaucoup. Et on n’a plus si souvent l’occasion de rigoler, par là en bas, à la cave tu sais…

  2. lili-et-lulu permalink*
    11 octobre 2010 14:17

    Ah elle est parfaite.
    Le CD aussi est génial ; on dirait que c’est devenu une rareté vu le prix sur Amazon ou à la Fnac, mais ils l’ont à la BM 🙂
    (J’aurais pu te le passer si j’étais encore à la cave… Elle ne l’a pas MG ?)
    Vous êtes moroses alors ?

  3. Laure permalink
    17 octobre 2010 20:40

    Alors là, je sais pas quoi dire.
    Ca me coupe la chique.
    (Barnabé, mon cochon d’inde, n’a pas aimé, il est parti se planquer)

  4. virginie.jadeau permalink
    26 janvier 2015 11:56

    Bonjour, je découvre cette surprenante chanteuse et comme je commence le chant cette année, j’aimerai avoir la partition avec l’arrangement d’Andriessen… Savez-vous comment me la procurer? Merci pour vos réponses!

    • 26 janvier 2015 13:32

      Bonjour,
      je ne suis pas sûr que les partitions aient été publiées. Après une rapide recherche sur l’Internet, j’ai trouvé un fac-similé du manuscrit de l’arrangement de Yesterday dans l’article Berberian Sings the Beatles (with Help from Andriessen and Berio), par Kate Meehan http://www.paul-sacher-stiftung.ch/dms/mitteilungen_der_paul_sacher_stiftung/nr_24_april_2011/mitteilungen_der_paul_pacher_sacher_stiftung_24_kate_meehan.pdf
      L’auteur indique en effet dans son article que les partitions n’ont pas été publiées, mais que les manuscrits font partie du fonds Louis Andriessen (« Louis Andriessen Collection ») de la Fondation Paul Sacher (qui édite la revue Mitteilungen der Paul Sacher Stiftung dont l’article est extrait).
      Cet article est récent (2011). Vous pouvez donc peut-être vous mettre en rapport avec son auteur, ou avec la Fondation elle-même, qui se trouve à Bâle (http://www.paul-sacher-stiftung.ch/de/home.html).
      Bonne recherche ! Et bonne découverte de l’univers foisonnant de Cathy Berberian…

      • virginie.jadeau permalink
        2 février 2015 21:11

        Merci pour ces précieux renseignement! J’ai envoyé un mail à la fondation Paul Sacher, malheureusement ils ne vendent pas et ne diffusent pas les partitions dont ils ont la charge… Ils m’ont invité à les consulter sur place… Il faudrait que je traverse la France horizontalement, je ne l’ai pas prévu!
        Merci encore pour vos tuyaux.

  5. 30 mai 2017 21:13

    A reblogué ceci sur Musics and Souls.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :