Skip to content

Difficile

16 juin 2013

L’une des tâches les plus difficiles à mener à bien dans la vie est déguster un millefeuille.

Et le faire avec élégance et dignité est impossible.

Faudrait voir à soumettre Frau Merkel à l’épreuve du millefeuille, à l’occasion d’un dîner officiel dans un palais franco-républicain.

Mais peut-être la chose s’est-elle déjà produite ? Peut-être la chancellière a-t-elle un jour commis l’imprudence de répondre par l’affirmative à cette question d’apparence anodine : Madame la Chancellière, n’est-ce pas que le millefeuille est une pâtisserie supérieure ? Une question de diplomate — toujours se méfier des diplomates.

« Madame la Chancellière, nous avons un millefeuille en dessert, je sais que vous l’aimez. » Elle s’en sera mis plein la moustache.

Depuis, chaque fois qu’elle dîne en France, l’annonce du dessert est pour la chancellière de la Bundesrepublik source d’anxiété. « Madame la Chancellière, nous avons en dessert… » « Ach nein! Nicht nochmal ein Millefeuille! » « …je sais que vous l’aimez. »

L. & L.

One Comment leave one →
  1. Triste Sina permalink
    17 juin 2013 10:41

    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :