Skip to content

8 femmes. Amália Rodrigues

23 septembre 2010

8 femmes, dans la succession alphabétique de leurs noms d’artiste.

1. Aldina Duarte
2. Amália Rodrigues
3. Françoise Hardy
4. Giovanna Daffini
5. Lula Pena
6. Marguerite Duras
7. Nina Simone
8. Reinette l’Oranaise

Estranha forma de vida / Amália Rodrigues, chant, paroles ; Alfredo Marceneiro, musique (Fado bailado). 1965.

Foi por vontade de Deus
Que eu vivo nesta ansiedade
Que todos os ais são meus,
Que é toda a minha saudade
Foi por vontade de Deus.

Que estranha forma de vida
Tem este meu coração
Vive de vida perdida
Quem lhe daria o condão?
Que estranha forma de vida.

Coração independente
Coração que não comando
Vives perdido entre a gente
Teimosamente sangrando
Coração independente.

Eu não te acompanho mais
Para, deixa de bater
Se não sabes onde vais,
Porque teimas em correr?
Eu não te acompanho mais.
Estranha forma de vida / Amália Rodrigues.

——

C’est la volonté de Dieu
Que je vive dans cette inquiétude
Que toutes les plaintes soient miennes
Que toute la saudade soit mienne
C’est la volonté de Dieu.

Étrange façon de vivre
Que celle de mon cœur
Vivre une vie d’égarement
Être sans emprise sur soi-même
Étrange façon de vivre.

Cœur indépendant
Cœur désobéissant
Tu vis perdu dans le monde
Tu saignes, obstinément
Cœur indépendant.

Je ne t’accompagne plus
Arrête-toi, cesse de battre
Si tu ne sais pas où tu vas
Pourquoi t’obstiner à courir ?
Moi, je ne t’accompagne plus.
Estranha forma de vida / Amália Rodrigues ; traduction Lili & Lulu.

L. & L.

Rodrigues, Amália (1920-1999)
Estranha forma de vida, extrait de : Asas fechadas ; Cais de outroura ; Estranha forma de vida [etc.]

Amália Rodrigues -- Asas fechadas [etc.] (O disco do busto)Asas fechadas ; Cais de outroura ; Estranha forma de vida [etc.] / Amália Rodrigues, chant ; Luís de Macedo, Amália Rodrigues, David Mourão-Ferreira… [et al.], paroles ; Alain Oulman, Alfredo Marceneiro, Joaquim Campos, musique. — Som livre, 2007.

Réédition d’enregistrements de 1962.
Virgin 8406412. — EAN 724384064129

Disponible sur CDGO, Fnac (Portugal)
Télécharger sur Amazon
Écouter sur Deezer

3 commentaires leave one →
  1. francis permalink
    4 décembre 2011 17:27

    Amalia rodrigues…l’unique, la seule amalia rodrigues…une voix inoubliable…quand elle chantait, Dieu lui même l’écoutait chanter.

    L’icône du Fado qui est devenu patrimoine universel de l’humanité.

    Amalia Rodrigues, une femme éblouissante…une Diva du fado mais avant tout…une femme populaire qui vendait du poisson avec sa famille à Lisbonne…avec sa soeur Céleste…chanteuse aussi de Fado…toujours vivante.

    Une merveille

  2. 15 mars 2014 22:55

    A reblogué ceci sur Couturière de l'âme.

Trackbacks

  1. Alfredo Marceneiro, Amália Rodrigues | Fado cravo : A viela ; Maldição | Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :