Skip to content

Carminho — Meu amor marinheiro

19 février 2010

Pour nous reposer, toi et moi, de ces exposés interminables sur le fado des étrangers, il faut quelque chose qui soit déjà prêt, fait avec art, qui n’ait besoin d’aucun discours. Ce qu’il nous faut c’est Carminho, la meilleure surprise de l’an dernier.

Meu amor marinheiro / Carminho, chant ; António Campos, paroles ; Joaquim Pimentel, musique.

C’est un fado d’autrefois, ressuscité c’est le cas de le dire, par l’épatante brunette. Belle vidéo de João Botelho.

Tenho ciúme das verdes ondas do mar
Que teimam em querer beijar
teu corpo erguido às marés.

Tenho ciúme do vento que me atraiçoa
Que vem beijar-te na proa
E morre pelo convés.

Tenho ciúme do luar da lua cheia
Que no teu corpo se enleia
Para contigo ir bailar.

Tenho ciúme das ondas que se levantam
E das sereias que cantam
Que cantam p’ra te encantar.

Ó meu amor marinheiro
Oh dono dos meus anelos
Não deixes que à noite a lua
Roube a côr aos teus cabelos.

Não olhes para as estrelas
Porque elas podem roubar
O verde que há nos teus olhos
Teus olhos da cor do mar.

————————

Je suis jalouse des vertes vagues de la mer
Obstinées dans leur désir
De ton corps dressé face aux marées.

Je suis jalouse du vent qui me trahit
Qui vient t’embrasser à la proue
Puis s’en va mourir sur le pont.

Je suis jalouse de l’éclat de la pleine lune
Qui enlace ton corps
Pour t’emmener danser.

Je suis jalouse des vagues qui se lèvent
Et des sirènes qui chantent
Qui chantent pour t’enchanter.

Oh mon marin mon amour
Maître de mes désirs brûlants
Ne laisse pas la lune cette nuit
Dérober la couleur de tes cheveux.

Ne regarde pas les étoiles
Car elles pourraient voler
Ce vert que tu as dans les yeux
Dans tes yeux couleur de mer.

Meu amor marinheiro / António Campos, paroles ; Joaquim Pimentel, musique ; traduction Lili & Lulu.

Adorable.

L. & L.

Carminho -- Fado
Meu amor marinheiro est extrait de l’album Fado, publié le 1er juin 2009. EMI (EAN 5099996652121)

Disponible sur CDGO et Fnac (Portugal)

Carminho — Site officiel
Carminho sur MySpace

Voir aussi : Carminho — A Bia da Mouraria

6 commentaires leave one →
  1. 19 février 2010 20:55

    Comme toujours, j’attends avec impatience ce que vous allez me faire découvrir et aimer. Merci encore

    • lili-et-lulu permalink*
      21 février 2010 19:33

      Merci Christiane

      L. & L.

  2. Emmanuel Pesnot permalink
    18 février 2013 17:09

    A reblogué ceci sur Le Blog d'Emmanuel Pesnot and commented:
    Incroyable, toutes ces fadistas qui surgissent! Celle-ci a le feu et l’émotion, c’est sûr!

Trackbacks

  1. Des Chansons d’amour portugaises ? « Je pleure sans raison que je pourrais vous dire
  2. Gisela João « Je pleure sans raison que je pourrais vous dire
  3. Gisela João | Webzine ILCP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :