Aller au contenu principal

Fado Carlos da Maia (quadras)

22 septembre 2022

Ada de Castro (née en 1937)Gosto de tudo o que é teu. Maria José Runa, paroles ; Carlos da Maia, musique (Fado Carlos da Maia [quadras]).
Ada de Castro, chant ; Luís Ribeiro & José Luís Nobre Costa, guitare portugaise ; João Vaz, Jaime Martins & Ricardo Belo, guitare ; Luís N´Gambi, basse acoustique.
Captation : Lisbonne, restaurant « A Nini », 4 octobre 2012. Vidéo : 4FadoLisbon, 2012 (mise en ligne).

Ada de Castro, née en 1937, a débuté en 1960 et chantait un peu à la manière d’une soliste de chorale dans un lycée comme il faut. Elle a enregistré Gosto de tudo o que é teu (« J’aime tout de toi ») en 1972, mais la voici en public, dans une captation relativement récente (2012). La voix accuse ses 75 ans : elle vibre de toute sa tôle et certaines notes sont difficiles à tenir, mais voilà une vraie version « fadiste », infiniment préférable à celle du disque, d’un ennui mortel.


Eu gosto do teu andar
Desse jeito que é tão teu
Eu gosto do teu olhar
Olhar que a ti me prendeu

J’aime te voir marcher
De cette démarche qui n’est qu’à toi.
J’aime que tu me regardes
De ce regard qui m’ensorcelle.

Eu gosto do teu cabelo
Do dourado do teu rosto
E da tua linda boca
Nem calculas como eu gosto

J’aime tes cheveux,
J’aime ton visage doré,
J’aime ta bouche,
Tu n’imagines pas combien je l’aime.

Eu gosto das tuas mãos
Que tão bem acariciam
Do teu corpo, dos teus modos
Que os meus olhos extasiam

J’aime tes mains
Qui savent si bien caresser,
J’aime ton corps, tes manières
Qui ravissent mes yeux.

Eu gosto do teu sorriso
Sorriso franco e leal
Até das tuas maldades
Eu não desgosto, afinal

J’aime ton sourire
Franc et loyal
Et même tes malices
Ne me déplaisent pas.

Eu gosto da tua voz
A voz mais linda que ouvi
Gosto de tudo do que é teu
Só porque gosto de ti

J’aime ta voix,
La plus belle jamais entendue.
J’aime tout ce qui est toi
Simplement parce que je t’aime.
Maria José Runa. Gosto de tudo o que é teu (1972).
.
Maria José Runa. J’aime tout ce qui est toi, trad. par L. & L. de Gosto de tudo o que é teu (1972).

« Je t’aime totalement, tendrement, tragiquement, » en somme.

Comme Os teus olhos de Maria Teresa de Noronha (voir le billet précédent), Gosto de tudo o que é teu est chanté sur une musique de Fado traditionnel désignée sous le nom de Fado Carlos da Maia (quadras). Son compositeur, José Carlos Augusto da Maia, était un guitariste actif au début du siècle dernier ; il a accompagné Alfredo Marceneiro, entre autres.

Deux fados, très différents l’un de l’autre, portent le nom de ce guitariste : l’un destiné à des poèmes en sizains (sextilhas, ou strophes de six vers), l’autre — celui-ci — à des quatrains (quadras). Celui destiné aux quadras semble rarement utilisé par les fadistes, je ne sais pas pourquoi. Il me plaît beaucoup, je dois dire.

Autre exemple de ce fado : Sombra triste de ninguém (« Ombre triste de personne »), par Maria Valejo, née en 1944. Impétueux, pétulant, c’est entre tous celui qui me plaît le plus. Un billet lui a déjà été consacré en 2018, on y trouvera les paroles et leur traduction.

Maria Valejo (née en 1944)Sombra triste de ninguém. António Calém, paroles ; Carlos da Maia, musique (Fado Carlos da Maia [quadras]).
Maria Valejo, chant ; Manuel Mendes & José Luís Nobre Costa, guitare portugaise ; Júlio Gomes, guitare ; Raúl Silva, basse acoustique.
Portugal : Ovação, ℗ 1974.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :