Skip to content

3 versions de Vuelvo al Sur (Astor Piazzolla). 1, Roberto Giordi

30 mai 2010

Buenos Aires. Photo : anattolia sur Flickr
Buenos Aires. Photo par anattolia sur Flickr

Il y a quelques années je suis allé à Buenos Aires, c’était une fin d’août. Toulouse était dans une chaleur terrible quand je l’ai quittée, et à l’arrivée en Argentine j’étais gelé. C’était le matin, un samedi je crois. Je venais pour le travail, j’avais loué un studio au 9e ou 10e étage d’un bel immeuble qui se trouvait à l’angle d’une place arborée, non loin de la station de métro Callao de la ligne D. À Buenos Aires, le métro s’appelle le subte, abréviation de subterráneo.

J’ai beaucoup aimé Buenos Aires, qui malgré ses avenues américaines tient de Paris, de Madrid, et des années… je ne sais pas, cinquante peut-être. Je voudrais y retourner.

En souvenir de cette ville, une chanson du grand Astor Piazzolla, Vuelvo al Sur, trois fois, par trois artistes de nationalités différentes, quoique tous latins.

La première de ces trois versions est d’un italien, Roberto Giordi (je t’en ai déjà parlé ici), dont l’album Con il mio nome sort la semaine prochaine. Lui aussi est du Sud, celui de l’Italie, que le Nord regarde de haut — c’est le cas de le dire. Fait aggravant : il est de Naples, la ville que personne n’aime hormis les Napolitains et les étrangers.

Vuelvo al Sur / Roberto Giordi, chant ; Solis String Quartet, quatuor à cordes ; Astor Piazzolla, musique ; Fernando Solanas, paroles

Vuelvo al Sur,
como se vuelve siempre al amor,
vuelvo a vos,
con mi deseo, con mi temor.

Llevo el Sur,
como un destino del corazón,
soy del Sur,
como los aires del bandoneón.

Sueño el Sur,
inmensa luna, cielo al reves,
busco el Sur,
el tiempo abierto, y su después.

Quiero al Sur,
su buena gente, su dignidad,
siento el Sur,
como tu cuerpo en la intimidad.

Te quiero Sur,
Sur, te quiero.

Vuelvo al Sur,
como se vuelve siempre al amor,
vuelvo a vos,
con mi deseo, con mi temor.

Quiero al Sur,
su buena gente, su dignidad,
siento el Sur,
como tu cuerpo en la intimidad.
Vuelvo al Sur,
llevo el Sur,
te quiero Sur,
te quiero Sur…

Vuelvo al Sur / Astor Piazzolla, musique ; Fernando Solanas, paroles

—————————
Je reviens au Sud
Comme on revient toujours à l’amour
Je te reviens
Avec mon désir, avec ma peur.

Je porte en moi le Sud
Comme une destination du cœur
Je suis du Sud
Comme les airs du bandonéon.

Je rêve le Sud
Lune immense, ciel à l’envers
Je cherche le Sud
Le temps ouvert, et son après.

J’aime le Sud
J’aime son peuple, sa dignité
Je sens le Sud
Comme ton corps dans l’intimité.

Je t’aime, Sud
Sud je t’aime

Je reviens au Sud
Comme on revient toujours à l’amour
Je te reviens
Avec mon désir, avec ma peur.

J’aime le Sud
J’aime son peuple, sa dignité
Je sens le Sud
Comme ton corps dans l’intimité.
Je reviens au Sud,
Je porte en moi le Sud
Je t’aime, Sud
Je t’aime, Sud…

La pulsation du tango est assurée par un quatuor à cordes, le quatuor Solis : c’est la seule matière musicale, avec la voix chaude de Roberto Giordi.

L. & L.

Roberto Giordi. Con il mio nomeCe morceau figure sur Con il mio nome, avec d’autres comme Che fretta c’è?, Il mago, Il segreto et d’autres. J’espère pouvoir te fournir des renseignements sur la publication sous peu.

Roberto Giordi sur MySpace

À suivre : 3 versions de Vuelvo al Sur (Astor Piazzolla). 2, Caetano Veloso

//

3 commentaires leave one →
  1. Milagros Mendoza de Zamora permalink
    31 mai 2010 04:25

    « Vuelvo al Sur » est une chanson qui nous invite tous à vivre la nostalgie et la magie de l’air en Amérique du Sud, mais nous conduit aussi à ressentir les influences de tous ceux qui vivent au sud du monde, pour ceux qui aiment le Sud. Roberto Giordi est dans le sud de l’Italie, de Naples et Roberto sent, vit, aime et chante l’essence du Sud, avec sa voix unique, prodigieux, polyvalent, qui caractérise l’Amérique du Sud avec brio sentiment. Avec Robert et son CD « Con il mio nome » nous voyagé à travers le monde en un produit d’art véritable et de la qualité totale.
    Milagros Mendoza de Zamora -Venezuela.

    • lili-et-lulu permalink*
      31 mai 2010 09:51

      ¡Muchas gracias Milagros — desde el Sur de Francia!

  2. Luigi Cerizza permalink
    1 juin 2010 20:43

    It is an awesome work…..i love Roberto Giordi tone of voice……his light baritone voice has a very remarkable range of notes….he is a great entertainer …… voice, lyrics and music are a great chord together……
    luigi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :