Aller au contenu principal

La chanson du dimanche [11]

27 février 2022

La chanson de ce dimanche nous vient de la lointaine année 1939.

Damia (1889-1978)Le vent m’a dit une chanson. André Mauprey (André-Jacques Bloch), paroles françaises ; Lothar Brühne, musique. Adaptation de Der Wind hat mir ein Lied erzählt. Bruno Balz, paroles originales allemandes.
Damia, chant ; accompagnement d’orchestre.
France, 1939.

Le vent m’a dit une chanson est une adaptation française, interprétée par la grande Damia, de Der Wind hat mir ein Lied erzählt, créée par l’actrice et chanteuse suédoise Zarah Leander dans La habanera, le dernier film réalisé en Allemagne par Detlef Sierck (1897-1987) avant son exil aux États-Unis, où il sera connu sous le nom de Douglas Sirk.

La Habanera (1937). Extrait. Detlef Sierck (Douglas Sirk), réalisation ; Gerhard Menzel, scénario & dialogues ; Lothar Brühne & Ernst Holder, musique.
Distribution : Zarah Leander (Astrée Sternhjelm) ; Julia Serda (Ana Sternhjelm) ; Ferdinand Marian (Don Pedro de Ávila)…
Production : Allemagne : Universum Film AG (UFA), 1937. Sortie : 1937 (Allemagne) ; 1938 (France).
Chanson :

Der Wind hat mir ein Lied erzählt. Bruno Balz, paroles ; Lothar Brühne , musique ; d’après La paloma, Sebastián Iradier, musique.
Zarah Leander, chant ; Ufa-Tonfilm-Orchester.
Allemagne, ℗ 1937.


Allein bin ich in der Nacht,
meine Seele wacht und lauscht.
Oh! Herz, hörst du, wie es klingt,
in den Palmen singt und rauscht.

Je suis seule dans la nuit,
Mon âme veille et écoute.
Oh mon cœur, entends-tu cette musique
Qui chante et se presse dans les palmiers ?

Der Wind hat mir ein Lied erzählt
von einem Glück, unsagbar schön.
Er weiß, was meinem Herzen fehlt,
für wen es schlägt und glüht.
Er weiß, für wen.
Komm, komm, ach!
Der Wind hat mir ein Lied erzählt,
von einem Herzen, das mir fehlt.

Le vent m’a dit une chanson
D’un bonheur d’une ineffable beauté.
Il sait ce que ressent mon cœur,
Et pour qui il bat et s’illumine.
Il sait pour qui.
Viens, viens, ah !
Le vent m’a dit une chanson
D’un cœur absent.

Am Meer stand ich abends oft
und ich hab’ gehofft, auf was?
Ich sah bunten Vögeln nach — ach,
mein Glück zerbrach wie Glas!

Le soir, près de la mer,
J’ai souvent espéré — mais quoi ?
Je contemplais les oiseaux multicolores
Ah ! Mon cœur s’est brisé comme du verre.

Der Wind hat mir ein Lied erzählt
von einem Glück, unsagbar schön.
Er weiß, was meinem Herzen fehlt,
für wen es schlägt und glüht.
Er weiß, für wen.
Komm, komm!

Le vent m’a dit une chanson
D’un bonheur d’une ineffable beauté.
Il sait ce que ressent mon cœur,
Et pour qui il bat et s’illumine.
Il sait pour qui.
Viens, viens !

Ach! Der Wind hat mir ein Lied erzählt,
von einem Herzen, das mir fehlt.
Der Wind …

Ah ! Le vent m’a dit une chanson
D’un cœur absent.
Le vent…
Bruno Balz (1902-1988). Der Wind hat mir ein Lied erzählt (1937)
.
Bruno Balz (1902-1988). Le vent m’a dit une chanson, traduit par L. & L. de : Der Wind hat mir ein Lied erzählt (1937)

One Comment leave one →
  1. Antoine permalink
    13 mars 2022 14:58

    Damia aimait le fado. Se retrouver sur ce blog ne lui aurait sans doute pas déplu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :