Aller au contenu principal

Sara Correia • Do coração (2020)

22 février 2021

Difficile de se fixer un répertoire et un style lorsqu’on est jeune et qu’on choisit de s’engager dans une carrière de fadiste. Tout a déjà été fait — et de quelle manière ! En outre, loin de se dissoudre, la grande ombre d’Amália Rodrigues, ample et confortable comme le manteau de la Vierge de Miséricorde, recouvre encore largement le terrain. On ne s’y abrite qu’à son corps défendant.

La jeune Sara Correia, née en 1993, considérée comme une étoile montante du genre, peine à s’extirper de cette influence. Elle est dotée d’une voix un peu sombre, rustique et robuste comme un moteur de 4L, puissante, mais qui n’est pas vraiment faite pour la nuance. Son premier album pour Universal (Sara Correia, 2018), s’ouvrait sur le Fado Português composé par Alain Oulman pour Amália, manifestement hors de sa portée.

Dans son second (Do coração, 2020), seuls trois titres sur les onze que compte le programme sont des fados à proprement parler. Les huit autres sont plutôt des chansons, dont l’écriture a été confiée à quelques auteurs très présents dans le petit monde du showbiz portugais (Luísa Sobral, António Zambujo,…) — ce qui n’est pas toujours une bonne idée.

Ainsi celle composée par António Zambujo (Solidão, « Solitude »), chantée en duo avec lui, tourne au désavantage de Sara, armée de sa bonne voix honnête et un peu raide, autour de laquelle tonton António dégaine illico son attirail habituel de grâces de vieux matou qui fait le sucré, si bien qu’en moins de deux la pauvrette se trouve engluée dans un excès de miel dont elle ne cherche même pas à se défaire.

Sara Correia & António ZambujoSolidão. Paulo Abreu Lima, paroles ; António Zambujo, musique.
Sara Correia, chant ; António Zambujo, chant & guitare ; Ângelo Freire, guitare portugaise ; Chico Santos, contrebasse ; Rúben Alves, piano & orgue Hammond ; André Silva, batterie.
Extrait de l’album Do coração / Sara Correia. Portugal : Universal Music Portugal, ℗ 2020.

Heureusement pour elle, ce duo est précédé de Dizer não (« Dire non »), un tango de Luísa Sobral dont il a déjà été question ici il y a quelque temps (voir le billet Sara Correia • Dizer não).

Intéressante aussi la chanson de clôture de l’album. Œuvre de Carolina Deslandes — autrice-compositrice-interprète et compagne de Diogo Clemente, producteur de l’album et ex-mari de Carminho, le monde est petit —, elle fait semblant d’être un fado. Porquê do fado (« Le pourquoi du fado », c’est son titre) a donné lieu à un clip très chic publié fin janvier. Par rapport à la version de l’album, celle de la vidéo est prolongée d’une coda qui la fait virer, aux deux tiers de son parcours, au slow évocateur de lointains étés d’insouciance à Portofino, Saint-Tropez ou ailleurs. Maquillage et costume remarquables (les manches de la robe m’intriguent un peu, je dois dire : je me demande ce qui arriverait si Sara étendait les bras à l’horizontale). Diogo Clemente est le guitariste, c’est à dire l’encore jeune homme en tee-shirt noir au physique avantageux.

Sara CorreiaPorquê do fado. Carolina Deslandes, paroles & musique.
Sara Correia, chant ; Ângelo Freire, guitare portugaise ; Diogo Clemente, guitare & direction musicale ; Marino Freitas, basse acoustique ; Rúben Alves, piano ; Vicky Marques, percussions.
Vidéo : André Tentúgal, réalisation, photographie & montage ; Tomás Valle, production ; Fred Rompante e Diogo Mendes, lumière ; Bruno Xisto, son ; André Tentúgal, Afonso Abreu, Daniel Ferreira, Leonor Alexandrino, caméras ; Ana Fontinha, costumes ; Rita Pereira, maquillage. Production : Portugal, Universal Music Portugal, S.A., 2021.


Não me perguntes o porquê do fado,
Pergunta ao Fado o que é que ele viu em mim
Que me encontrou e andamos de braço dado,
Desde que sou gente foi assim.

Ne me demande pas le pourquoi du fado,
Demande au Fado ce qu’il a vu en moi
C’est lui qui m’a trouvée et prise par la main,
C’est ainsi depuis que j’existe.

Não me perguntes porque é que o escolhi
Se o coração já lhe falava e eu ouvia.
Era a canção das ruas onde cresci
Que embalava o canto da minha agonia.

Ne me demande pas pourquoi je l’ai choisi.
Depuis toujours mon cœur lui parle et je l’écoute.
C’était la chanson des rues où j’ai grandi,
Celle qui berçait le chant de mon mal de vivre.

Não me perguntes o porquê do fado,
Não me perguntes se estou decidida,
Não é escolha, é ser, é estar marcado,
Perguntas-me o porquê do fado
Perguntas-me o porquê da vida.

Ne me demande pas le pourquoi du fado,
Ne me demande pas si je suis décidée.
Ce n’est pas un choix, c’est une vocation.
Me demander le pourquoi du fado,
C’est me demander le pourquoi de la vie.

Não me perguntes se me pesa a tristeza
Destes versos e poemas tão antigos,
É uma canção que é oração, é uma reza
Que faz dos meus demónios meus amigos.

Ne me demande pas si la tristesse
De ces poèmes si anciens me pèse.
Ce chant est oraison, il est prière,
Il transforme en amis mes démons.

Não me perguntes o porquê de querer ficar,
Se o mundo inteiro começou e acaba aqui.
Foi ele que me viu e foi buscar
As outras vidas que sem saber já vivi.

Ne me demande pas pourquoi je reste là.
Pour moi, ici commence et finit le monde.
C’est le fado qui m’a vue, c’est lui qui a trouvé
Ces autres vies que, sans savoir, j’ai déjà vécues.
Carolina Deslandes. Porquê do fado (2020).
.
Carolina Deslandes. Le pourquoi du fado, trad. par L. & L. de Porquê do fado (2020).

Sara Correia
Do coração (2020)

Sara Corrreia. Do coração (2020)Do coração / Sara Correia. — Production : Portugal : Universal Music Portugal, ℗ 2020.

CD : Universal Music Portugal, 2020. — Universal 0888781. EAN 602508887819.
Voir la notice dans Discogs.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :