Aller au contenu principal

Maria Jottini e Trio Lescano | Maramao perchè sei morto?

17 décembre 2018

Maramao perché sei morto?
Pane e vin non ti mancava,
l’insalata era nell’orto,
e una casa avevi tu.

……

Maramao pourquoi t’es mort ?
Tu ne manquais ni de pain ni de vin,
Tu avais la salade au jardin
Et une maison à toi.

Chaque matin au petit déjeuner, au moment de verser la poudre de Germacao dans le bol, cette chanson se déclenche dans ma tête. Avant même de verser la poudre à vrai dire. Dès que je vois le nom sur la boîte ça se met en route : « Maramao perché sei morto… Maramao, mao… »

C’est une chanson italienne de 1939, sur un rythme de foxtrot. Elle n’a l’air de rien, elle n’est pas méchante : c’est une histoire de chats. Pourtant elle a valu à son parolier, Mario Panzeri (1911-1991), quelques démêlés avec la censure fasciste qui soupçonnait un persiflage sur la mort à peine advenue de Costanzo Ciano (1876-1939), président de la Chambre des faisceaux et des corporations et père de Galeazzo Ciano (1903-1944), gendre de Mussolini et dignitaire du régime. Et sans doute y avait-il réellement de la malice de la part de Panzeri, car le refrain de la chanson n’est pas de son invention. Il remonte au moins au début du XIXe siècle et on rapporte qu’en février 1831, un infirme aurait été arrêté à Rome pour avoir chanté ce refrain dans la rue alors que le pape (Pie VIII, probablement) venait à peine d’être enterré. Du moins l’anecdote, vraie ou fausse, était-elle connue.

Sur l’histoire de la chanson Maramao perché sei morto?, voir (en italien) :

Maria Jottini (1921-2007) e Trio Lescano | Maramao perchè sei morto. Mario Panzeri, paroles ; Mario Consiglio, musique.
Maria Jottini, chant ; Trio Lescano, ensemble vocal ; Orchestra Cetra ; Pippo Barzizza, direction. Italie, 1939.

Maramao perché sei morto?
Pane e vin non ti mancava,
l’insalata era nell’orto,
e una casa avevi tu.
Maramao pourquoi t’es mort ?
Tu ne manquais ni de pain ni de vin,
Tu avais la salade au jardin
Et une maison à toi.
Le micine innamorate
fanno ancor per te le fusa,
ma la porta è sempre chiusa
e tu non rispondi più.
Les minettes énamourées
Ronronnent encore pour toi
Mais la porte reste close
Et tu ne leur réponds plus.
Maramao Maramao
fanno i mici in coro
Maramao Maramao
Maramao, mao…
Maramao Maramao
Font en chœur les minets
Maramao Maramao
Maramao, mao…
Maramao perché sei morto?
Pane e vin non ti mancava,
l’insalata era nell’orto,
e una casa avevi tu.
Maramao pourquoi t’es mort ?
Tu ne manquais ni de pain ni de vin,
Tu avais la salade au jardin
Et une maison à toi.
Quando tutto tace
e su nel ciel la luna appar,
col mio più dolce e caro miao,
chiamo Maramao.
Quand tout se tait
Et que la lune monte au ciel
De mon plus doux et tendre miaou
J’appelle Maramao.
Vedo tutti i mici
sopra i tetti a passeggiar,
ma pure loro senza te
sono tristi come me.
Je vois tous les minets
Se promener sur les toits
Mais les minets sans toi
Sont aussi tristes que moi.
Mario Panzeri (1911-1991). Maramao perché sei morto? (1939). Mario Panzeri (1911-1991). Maramao pourquoi t’es mort ?, traduit de : Maramao perché sei morto? (1939) par L. & L.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :