Aller au contenu principal

É doce morrer no mar | Dorival Caymmi, Caetano Veloso, Lio

24 octobre 2018

É doce morrer no mar
Nas ondas verdes do mar
Jorge Amado (1912-2001) & Dorival Caymmi (1914-2008). É doce morrer no mar (1941)

Il est doux de mourir en mer
Dans les vagues vertes de la mer

Fin d’une époque. Les nouvelles du Brésil sont effrayantes. Certains artistes tentent encore de mettre leurs compatriotes en garde contre le malheur qui menace de fondre sur le pays. Parmi eux Caetano Veloso et Chico Buarque, victimes de la dictature militaire qui a sévi dans le pays jusqu’en 1985. Mais le plus grand nombre des Brésiliens semble devenu fou. C’est comme s’il désirait ce malheur. Les nouvelles du Brésil sont mauvaises, comme le sont celles des États-Unis, d’Italie, d’Allemagne, de France ou d’ailleurs en Europe.

C’est pourquoi ces images de Caetano, prises en 2008 à São Paulo lors d’une manifestation d’hommage à l’écrivain Jorge Amado (1912-2001), bahianais comme lui, se regardent déjà comme si elles provenaient d’un monde bientôt disparu.

É doce morrer no mar (« Il est doux de mourir en mer ») est une chanson d’un autre Bahianais, Dorival Caymmi (1914-2008). Jorge Amado en a co-écrit les paroles.


Caetano Veloso | É doce morrer no mar. Jorge Amado & Dorival Caymmi, paroles ; Dorival Caymmi, musique.
Caetano Veloso, chant, guitare.
Captation : Centre culturel Sesc Pinheiros, São Paulo (Brésil), 25 mars 2008, dans le cadre d’un hommage à Jorge Amado.

La chanson date de 1941 quant à son écriture. Elle figurait sur le premier album de Dorival Caymmi, Canções praieiras, publié en 1954 :


Dorival Caymmi (1914-2008) | É doce morrer no mar. Jorge Amado & Dorival Caymmi, paroles ; Dorival Caymmi, musique.
Dorival Caymmi, chant, guitare.
Extrait de l’album Canções praieiras (Brésil, 1954).

En voici un autre enregistrement, très récent celui-ci, et assez inattendu. Lio, qui comme on le sait est d’origine portugaise, a consacré cette année même un album entier à Dorival Caymmi. Lio canta Caymmi (« Lio chante Caymmi ») est produit et publié par Crammed Discs, l’éditeur belge qui est aussi celui du dernier album de Lula Pena, Archivo pittoresco (2017).


Lio | É doce morrer no mar. Jorge Amado & Dorival Caymmi, paroles ; Dorival Caymmi, musique.
Lio, chant ; Florent Moënnan-Duvivier, accordéon ; Romain Vandeputte, basse ; Roland Duval, batterie ; Christophe Vandeputte, tous autres instruments, voix & arrangements ; Jacques Duvall, producteur exécutif. Belgique : Crammed discs, ℗2018.
Vidéo : Catarina Limão, réalisatrice. 2018.

É doce morrer no mar
Nas ondas verdes do mar
Il est doux de mourir en mer,
Dans les vagues vertes de la mer.
A noite que ele não veio foi
Foi de tristeza pra mim
Saveiro voltou sozinho
Triste noite foi pra mim
La nuit où il n’est pas venu,
Nuit de tristesse pour moi !
Le saveiro* est rentré seul,
Triste, triste nuit pour moi.
É doce morrer no mar
Nas ondas verdes do mar
Il est doux de mourir en mer,
Dans les vagues vertes de la mer.
Saveiro partiu
de noite foi
Madrugada não voltou
O marinheiro bonito
sereia do mar levou
Le saveiro* est parti
Il faisait nuit.
L’aube venue,
Le beau matelot n’est pas rentré
La sirène de la mer l’a pris.
É doce morrer no mar
Nas ondas verdes do mar
Il est doux de mourir en mer,
Dans les vagues vertes de la mer.
Nas ondas verdes do mar meu bem
Ele se foi afogar
Fez sua cama de noivo no colo de Iemanjá
Dans les vagues vertes de la mer, mon amour
Il est allé se noyer.
Il a fait son lit de noces dans les bras de Iemanjá**.
Jorge Amado (1912-2001) & Dorival Caymmi (1914-2008). É doce morrer no mar (1941).
.
Jorge Amado (1912-2001) & Dorival Caymmi (1914-2008). Il est doux de mourir en mer, traduit de É doce morrer no mar par L. & L.
*Le saveiro est une embarcation en bois, de fabrication artisanale.
** Iemanjá est une divinité d’origine africaine. Au Brésil, Iemanjá, parfois représentée comme une sirène, est la déesse de l’eau et la protectrice des pêcheurs.

One Comment leave one →
  1. Francesca permalink
    25 octobre 2018 08:51

    C est une chanson que je chantais a ma fille en 86, comme une berceuse.
    Emotion…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :