Skip to content

Merci, au revoir

17 février 2017

La coutume ici, lorsqu’on quitte le bus, est de lancer au conducteur, juste avant de descendre : « Merci ! Au revoir ! »

Certains le font distraitement, les yeux fixés sur leur smartphone. D’autres disent seulement : « Au revoir ! » D’autres : « Au revoir, merci ! » D’autres : rien, mais c’est très rare. Des étrangers peut-être, soit venant de régions où il est d’usage de quitter les autobus retiré en soi-même, soit trop peu à l’aise avec le français pour oser prononcer publiquement pareille formule (et il faut la dire suffisamment fort pour qu’elle soit entendue du conducteur).

Voici : ce monsieur descend. Environ 75 ans, peut-être un peu plus. Il dit : « Merci ! Au revoir ! » avec la voix et l’intonation de Juppé. Il faut l’imaginer, faire cet effort.

Il récupère avec un peu de lenteur et de difficulté son cabas à provisions. Au lieu d’un pantalon il porte un collant de sport d’une marque connue, un de ces collants qu’on voit, tendus sur des fesses parfaites, des cuisses galbées et des mollets nerveux de jeunes hommes qui courent pour entretenir leurs corps splendides.

Le monsieur qui quitte le bus porte d’ailleurs des chaussures de sport d’une marque connue.

Il n’a plus de muscles. Ainsi vêtu et chaussé, le bas de son corps évoque celui de Mickey Mouse.

Il lance : « Merci ! Au revoir ! » avec la voix et l’intonation exactes de Juppé prenant congé de son auditoire au terme d’une conférence en faveur de la grande entreprise.

5 commentaires leave one →
  1. EmmanuelleT permalink
    18 février 2017 12:20

    À Genève certains conducteurs de bus, quand ils descendent pour laisser la place à un autre, disent au revoir aux passagers ❤

    • 18 février 2017 12:26

      Et le chœur des passagers répond « Au revoir ! Merci ! »
      Ah ces Suisses ! Ils font tout à l’envers.

      • EmmanuelleT permalink
        18 février 2017 12:53

        hihi malheureusement en général personne ne répond

  2. Chartreau permalink
    18 février 2017 21:35

    Et même « merci chauffeur d’avoir bien conduit » (la 66). Quelle surprise pour nous qui venons du Nord, sud du Nord peut être, enfin Val de Loire, cette urbanité nous est complètement étrangère. Quel dommage.

    • 18 février 2017 22:02

      Vous savez, c’est un pli à prendre. Vous devriez créer cette habitude, peut-être 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :