Skip to content

Roberto Michelangelo Giordi | D’amore, Mariù

4 mars 2016

Un intermède italien, une chanson triste. Ça fait du bien parfois d’écouter « una cançó que fa plorar » selon les mots de cette chanson-ci. La vidéo a été réalisée à Paris en novembre dernier, au cours de cette sinistre période des attentats du vendredi 13. Le vidéaste est le chanteur lui-même et je trouve qu’il se débrouille très bien, ce cher Roberto.

Roberto Michelangelo Giordi | D’amore, Mariù. Alessandro Hellmann, paroles ; Fabrizio Gatti, musique ; Roberto Michelangelo Giordi, chant. Vidéo : Roberto Michelangelo Giordi, réalisation et montage. Roberto Michelangelo Giordi, Anna Fava, Simona Somma, Serena Taglialatela, Nicola Capone, acteurs. Filmé à Paris en novembre 2015. Bande-son extraite de l’album Il soffio / Roberto Michelangelo Giordi, Odd Times Records, ℗2014.

Quando l’ombra accarezza le case
ed in strada non c’è più nessuno
quando gli alberi fanno la pace
con il vento che soffia sul prato
Quando l’ultimo tram è passato
e ogni rondine torna al suo nido
quando il bar del teatro ha chiuso
e un amico si arrende a un sorriso
Quando il libro arriva alla fine
e si spegne una piccola luce
quando dormono i gigli e le rose
quando dormono tutte le cose
Parlami d’amore Mariù
o non parlarmi mai più
anche la parola più innocente che c’è
mi spezza il cuore se non la dici a me
Alessandro Hellmann. D’amore, Mariù.

……

Lorsque l’ombre vient caresser les maisons
Et que les rues se vident
Lorsque les arbres font la paix
Avec le vent qui souffle sur les prés
Quand le dernier tram est passé
Que les hirondelles ont regagné leurs nids
Quand le bar du théâtre a fermé
Qu’un ami se laisse prendre à un sourire
Quand le livre arrive à sa dernière page
Comme une petite lumière qui s’éteint
Quand s’endorment les lis et les roses
Quand s’endorment toutes les choses
Parle-moi d’amour, Mariù
Ou ne me dis plus rien
Le mot le plus innocent du monde
Me brise le cœur si tu le dis à quelqu’un d’autre que moi.
Alessandro Hellmann. D’amour, Mariù, traduit de D’amore, Mariù par L. & L.

Il s’agit d’une reprise, profondément transformée, dotée d’un texte nouveau, d’une chanson initialement interprétée en 1932 par Vittorio De Sica dans le film Gli uomini, che mascalzoni… (titre français : Les Hommes, quels mufles !). La chanson originale, Parlami d’amore Mariù, de Cesare Andrea Bixio et Ennio Neri, a connu un très grand succès en Italie, au point d’avoir été reprise au fil des années par une pléthore d’interprètes.

Dès 1933 elle a été adaptée en français, avec un texte totalement autre que celui de l’original italien, sous le titre Le chaland qui passe. D’abord interprétée par Lys Gauty (en deux versions enregistrées la même année, différant l’une de l’autre par le texte de leurs couplets), cette adaptation française a bénéficié elle aussi d’un succès immédiat et de reprises ultérieures, notamment par Tino Rossi, Patachou et Juliette Gréco.

Lys Gauty (1900-1994) | Le chaland qui passe (1ère version). André de Badet, paroles ; Cesare Andrea Bixio, musique ; Lys Gauty, chant ; accompagnement d’orchestre. Adaptation de Parlami d’amore Mariù d’Ennio Neri (paroles) et Cesare Andrea Bixio (musique). Enregistré en février 1933.

On voit dans cette vidéo une évocation du film L’Atalante, de Jean Vigo (1934). Tel que réalisé et monté par Vigo et son équipe, avec sa musique originale due à Maurice Jaubert, le film ne plaisait pas à la Gaumont, qui anticipait un four. Il n’est finalement sorti qu’au prix de coupures substantielles, de l’incorporation de la chanson Le chaland qui passe (dans l’interprétation de Lys Gauty), et du remplacement du titre original par celui de la chanson. Il a depuis été restauré dans sa version première.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :