Skip to content

Mísia avec L’Arpeggiata — Sem saber

26 septembre 2013

Christina Pluhar et son ensemble L’Arpeggiata creusent avec constance, album après album, le sillon si brillamment entamé en 2002 avec La tarantella. Mais la recette consistant à appliquer des arrangements pour ensemble d’instruments anciens à des chansons populaires, traditionnelles ou non, et à mélanger ces dernières à des pièces plus savantes ne fonctionne pas toujours. Ni Los impossibles [sic] (2007) ni Los pájaros perdidos (2012), en dépit de collaborations prestigieuses, ne sont parfaitement convaincants.

Cette année est publié sur le même principe Mediterraneo (Virgin Classics) qui compte quatre fados, ou cinq selon les éditions, interprétés par Mísia.

Il y a celui-ci, Sem saber (Sans savoir) — et là, la présence théâtrale de Mísia est d’une telle densité que ça marche. Sa présence oui, et l’intelligence qu’elle a du fado, du texte qu’elle interprète, et du chant lui-même. Mais ce serait encore mieux avec juste la guitare portugaise et la guitare classique, car l’arrangement de Christina Pluhar est éloigné de la spontanéité du fado.

Mísia, Christina Pluhar & L’Arpeggiata. Sem saber / Vasco Graça Moura, poème ; Carlos Paredes, musique ; Christina Pluhar, arrangement ; Mísia, chant ; Daniel Pinto, guitare portugaise ; Sandro Daniel, guitare classique ; L’Arpeggiata, ensemble instrumental ; Christina Pluhar, direction. Musique adaptée de Mudar de vida (1971), de Carlos Paredes.
Vidéo : Lise Lemeunier & Damien Duflos de Saint-Amand, réalisation ; Anna Deniaud & Julien Ravoux, caméras. Production : Calicot productions, 2013.

Ce fado, c’est elle-même qui, sans en être l’auteur, l’a fait naître. Elle en a enregistré une première version en 2003, dans Canto, un album que j’ai très peu écouté je dois dire, et que je redécouvre à présent. Canto est un hommage à Carlos Paredes (1925-2004), un des plus grands maîtres de la guitare portugaise de Coimbra. Il est fait de chansons, qui peuvent être entendues comme des fados, dont les textes ont presque tous été écrits par Vasco Graça Moura sur un choix de musiques de Carlos Paredes, arrangées pour voix et un ensemble instrumental hybride (guitare portugaise, guitare classique, 2 violons, 2 altos, violoncelle et contrebasse). Sem saber est l’une des plus belles.

Sem saber
Porque te amei assim,
Porque chorei por mim,
Sans savoir
Pourquoi je t’ai tant aimé
Pourquoi j’ai pleuré sur moi
Sem saber
Com que punhais tu feres,
Magoas mais e queres,
Sans savoir
De quels poignards tu blesses
Et tu frappes à en jouir
Sem saber
Onde é que estás, nem como,
O que te traz sem rumo
Sans savoir
Où tu te tiens, ni comment,
Ni ce qui te mène, ni où tu vas
Sem saber
Se tanto amor devora
Mais do que a dor que chora,
Sans savoir
Si tant d’amour dévore
Plus que la douleur à pleurer
Sem saber
Se vais mudar, se então,
Podes voltar ou não,
Sans savoir
Si tu vas changer, et alors,
Si tu peux revenir ou non
Sem saber
Se em mim mudou a vida,
Se em ti ficou perdida,
Sans savoir
Si la vie change en moi
Si elle se déperd en toi
Sem saber
Da solidão depois
No coração dos dois,
Sans savoir
Quelle solitude habitera
Dans chacun de nos cœurs
Sem saber
Quanto me dóis na voz,
Ou se há heróis em nós.
Sans savoir
Combien ma voix porte le mal de toi,
Ou s’il y a de l’héroïsme en nous.
Vasco Graça Moura. Sem saber (2003).

Vasco Graça Moura. Sans savoir, traduit de Sem saber (2003) par L. & L.

…………
Mísia — Site officiel

Mísia
Canto (2003)

Mísia -- Canto (2003)Canto : música de Carlos Paredes / poèmes de Vasco Graça Moura, Sergio Godinho, Pedro Tamen ; musiques d’après des compositions originales de Carlos Paredes, arrangées par Henri Agnel ; Mísia, chant ; José Manuel Neto, guitare portugaise ; Carlos Manuel Proença, guitare classique ; Jean-François Corvaisier, 1er violon ; Manuel Rocha, violon ; Alain Pélissier & Valérie Pélissier, alto ; Laurent Lagarde, violoncelle ; Pierre Sylvain, contrebasse ; Henri Agnel, direction. — [France] : Warner music France, ℗2003. — 1 CD.

Warner jazz France 2564-60850-2. — EAN 825646085026.

On peut écouter des extraits des 13 plages de Canto sur Soundcloud :


——
Christina Pluhar, L’Arpeggiata
Mediterraneo (2013)

Christina Pluhar, L’Arpeggiata -- Mediterraneo (2013)Mediterraneo / Mísia, Vincenzo Capezzuto & Katerina Papadopoulou, chant ; Nuria Rial & Raquel Andueza, soprano ; L’Arpeggiata, ensemble instrumental ; Christina Pluhar, direction. — [Europe] : Virgin classics, ℗2013. — 1 CD.

Virgin classics. — EAN 5099946454928.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :