Skip to content

Précipité

9 mars 2013

Il y avait deux femmes près de moi dans le train ce matin, de l’autre côté du passage central de la voiture, mère et fille, parlant espagnol.

Cependant, à la faveur de l’arrêt de Béziers, il s’est révélé que cette langue précipitée qu’elles parlaient était de l’italien. Mais avec ce rythme et ce tempo rapide de l’espagnol qui ne s’attarde pas sur les voyelles accentuées, et avec ces s sablonneux, ces r vigoureux du castillan. Tu as remarqué j’espère à quel point les r espagnols sont véhéments, contrairement à ceux de l’italien, qui ne font que passer d’une voyelle à une autre. Idem des s. La langue italienne est exempte de véhémence ; lorsque la véhémence surgit dans la conversation elle se met dans dans la puissance de la voix qui se fait forte, et cette force passe dans les voyelles. C’est ainsi, la dispute s’enflant jusqu’au chant, que l’opéra a commencé en Italie, c’était une fatalité. Tu connais la scène des injures dans La gatta Cenerentola [La chatte Cendrillon] ? C’est du napolitain, non de l’italien, mais quant à la forme musicale il en va de même de l’une et l’autre langues.

Roberto De Simone. La gatta Cenerentola : favola in musica di Roberto De Simone, d’après La gatta Cenerentola, de Giambattista Basile (1575-1632). Scène finale (« scène des injures »). Interprètes : Nuova Compagnia di Canto Popolare ; Orchestre de la Compagnia Il Cerchio ; direction Antonio Sinagra. Captation : Festival des Deux mondes, Spolète (Ombrie, Italie), 7 juillet 1976 (création). On trouvera une transcription de la scène ici (à l’exception des premières 2 min 20 s environ).

Ces femmes qui dans le train parlaient italien avec des voix espagnoles, d’où venaient-elles, de quelle région d’Italie ? De la Sardaigne, c’est ce que tu dirais ? D’un pays du Sud de l’Italie ? Ou du Frioul ? La jeune femme avait un livre devant elle, L’uomo che scambiò sua moglie per un cappello, Oliver Sacks, collection « Gli Adelphi » numéro 190. Elle ne l’a pas ouvert du voyage, vu qu’elles n’ont pas cessé de causer, sa mère et elle, dans leur italien précipité — mais aucunement véhément.

L. & L.

…………

Internet :

Napoli: Il mito La Gatta Cenerentola dans Teatro.org (en italien)

——

Roberto De Simone, Nuova Compagnia di Canto Popolare
La gatta Cenerentola (1976)
Nuova Compagnia di Canto Popolare, Compagnia Il Cerchio (1976)

---La gatta Cenerentola : favola in musica in tre atti / di Roberto De Simone ; con la partecipazione della Nuova Compagnia di Canto Popolare ; Nuova Compagnia di Canto Popolare, ensemble instrumental et vocal ; Orchestre de la Compagnia Il Cerchio ; direction Antonio Sinagra. — 1ère édition : Emi Italiana ; Capitol Records, 1976.

Réédité sur CD : EMI Italiana 7243 4 96690 2 4 (1998).

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :