Skip to content

Léopold

20 janvier 2013

Chou romanesco

Tiens, je vais te mettre là. Voilà.

Tourne-toi juste un peu vers moi… non, pas comme ça, attends…

Chou romanesco

Détends-toi ; là c’est ça… tu t’appelles comment ?

Chou romanesco

Léopold. Et je suis détendu.

Léopold, c’est pas courant ça. Tu es belge ?

Chou romanesco

Belge ? Pourquoi je serais belge ?

Non, oui c’est idiot. T’es d’où alors ?

Ça te regarde ?

Attends, bouge pas mon chou. Tu peux me regarder s’il te plaît ?

Tu m’appelles pas mon chou.


Oui voilà, c’est bien. Bon maintenant tu vas écarter un peu tes feuilles, je voudrais qu’on voie ta chair un peu. Juste ouvrir un peu cette échancrure.

Ouvre mieux s’il te plaît, je vois rien.
Non mais tu veux pas que je me mette à poil aussi, non ?

Chou romanesco

Non, pas pour les photos. C’est beaucoup plus beau et plus émouvant avec les feuilles, tu sais ; il vaut mieux suggérer, laisser deviner que montrer crûment…

Pas pour la photo ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

Ben que pour la photo tu gardes tes feuilles, je te les enlèverai après.

Chou romanesco

Après ! Non mais t’imagines quoi, connard ?

J’imagine quoi ? Mais… Moi je me casse direct après connard qu’est-ce que tu crois, et même tout de suite je me casse ! Mais mon petit chou… Je suis pas ton chou t’as compris ?

Chou romanesco

Écoute Léopold je ne sais pas si tu es bien conscient de la situation dans laquelle tu es.
Pousse-toi.
Léopold ! Écoute-moi bien. Tu as été acheté ce matin même au marché. Non mais t’es vraiment grave toi.
Mais t’es en plein délire là.
Faut te faire soigner hein Putain mais t’es grave toi hein, t’es vraiment grave.
Et tu penses que tu vas faire quoi avec moi ?

Mais… te cuire tiens, qu’est-ce que tu veux d’autre.

Me cuire ? Non mais t’es dingue hein Mais t’es vraiment à la masse toi j’en reviens pas Mais où je suis tombé !
Mais Léopold
quoi encore !

mais Tu es un chou !

Vraiment.

Chou romanesco

L. & L.

4 commentaires leave one →
  1. 21 janvier 2013 19:38

    Malgré ce temps pourri kiachétoi , c’est CHOUette ce que tu écris entre sur les feuilles vierges.

    • 21 janvier 2013 20:01

      Ifébô ojourdui !
      (Quant à Léopold, il est cuit.)

  2. Heautontimoroumenos permalink
    23 janvier 2013 19:14

    Merci, merci pour avoir faire sourie et rire avec mon coeur « gainsbourian » (je n’ai tellement besoin)

    • 25 janvier 2013 19:00

      Je n’avais pas pensé à Gainsbourg à vrai dire 🙂
      Mais je suis content que ce petit billet t’ait amusé
      ¡Buena suerte!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :