Skip to content

Tout est calme dans le ciel

1 juillet 2012

Toulouse, Musée des Augustins, 24 juin 2012
Toulouse, Musée des Augustins (église), 24 juin 2012. Devant Le martyre de saint André (1645), de Sébastien Bourdon (1616-1671).

Dans ce coin là-bas, derrière ce pilier, Ciel que vois-je ?
Mais non allons, c’est impossible, pas ici.

Enfin pourtant… elles sont où mes lunettes…?
Ah non, c’est pas ce que je croyais… On dirait un billet de 5 non ?… C’est pas grand chose 5 €, mais quand même…
Qu’est-ce que je fais ?
J’espère qu’elle a rien vu ma voisine, elle serait capable de se le garder mine de rien, les bourgeoises y a pas plus radin.
Faudrait que je voie de plus près, faudrait que je passe par-dessus ce cordon. Cette femme… Attendre qu’elle s’éloigne…
Bon ben ça y est, elle l’a assez vu ce tableau non ? Ça fait bientôt dix minutes qu’elle est là.
Mais qu’elle m’agace.

Au moins elle me regarde pas, c’est pas comme celle du guichet, on aurait dit une grenouille qui a vu un moucheron, ses yeux hors de la tête, une vache, une vraie vache, elle avait jamais vu une bonne sœur ma parole.
Oh mais qu’elle m’énerve, elle le fait exprès ou quoi.
Tu vas foutre le camp connasse
Mais qu’est-ce que j’dis mais quelle horreur !

C’est sa faute aussi.

Du calme sœur Huguette. Respire, ma cocotte.

Vinicio Capossela. Non c’è disaccordo nel cielo / Vinicio Capossela, chant, piano, harmonium indien ; Gianfranco Grisi, harmonica de verre ; Alessandro Stefana, lap steel guitar ; Vinicio Capossela, paroles ; Frederick Martin Lehman, musique. D’après There’s no disappointment in Heaven (1914), cantique de Frederick Martin Lehman (1858-1953). Extrait de Da solo (2008).

Non c’è disaccordo nel cielo
né nuvole gonfie o mistero
né pacchi né stupri né soglie
né stanze svuotate d’addio

Solo tutte le lacrime avute
quando siamo stati migliori
e la grazia e l’oscuro segreto
ci scrosta nell’oscurità

A volte non vedo nel cielo
che nuvole gonfie e mistero
e salendo nel vapore leggero
altro non vedo e non so

Né anime bianche né salmi
che cantino gloria con noi
né vecchi compagni né amanti
che dividano il cielo con noi

Così resto solo col cielo
e altro non vedo e non so
ma se tutto è nascosto nel cielo
al cielo io ritornerò
Vinicio Capossela. Non c’è disaccordo nel cielo

Au ciel il n’y a pas de discorde
Pas de nuages lourds, rien de mystérieux
Ni paquets, ni viols, ni seuils
Ni chambres vidées par des adieux

Il n’y a que les larmes que nous avons pleurées
Quand nous avons été meilleurs
Et la grâce, et l’obscur secret
Qui nous gratte dans l’obscurité

Parfois je ne vois dans le ciel
Que nuages lourds et mystères
Et s’élevant dans la vapeur légère
Il n’y a rien d’autre que je voie

Ni âmes candides ni psaumes
Qui chantent le gloria avec nous
Ni de vieux copains ni d’amants
Qui partagent le ciel avec nous

Je reste donc seul avec le ciel
Il n’y a rien d’autre que je voie
Mais si tout est caché dans le ciel
Au ciel, moi je retournerai
Vinicio Capossela. Non c’è disaccordo nel cielo. Traduction L. & L.

L. & L.

Écouter Da solo sur Deezer
Vinicio Capossela — Site officiel (en italien et anglais)
Vinicio Capossela dans Wikipedia (en italien)

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :