Skip to content

B. U.

2 décembre 2010

Sienne (Toscane, Italie). Bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (sala Rosa), 13 novembre 2010
Sienne (Toscane, Italie). Salle de lecture, bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (Chiesa della Rosa), 13 novembre 2010.

Quand j’étais étudiant la B.U. ça me faisait peur. B.U. tu ne sais pas ce que c’est ? Bibliothèque universitaire. Je n’y allais jamais.

J’ai commencé mes études à Strasbourg. Il faut dire que là-bas ce n’était pas seulement la B.U. : à Strasbourg tout me faisait peur. À cette époque-là une grande partie des annonces de location de logement émanant des particuliers était réservée aux étudiants d’ « Alsace-Moselle » ; rien à ajouter, tout est dit. Je présume que les choses ont changé depuis, je n’ai pas eu l’occasion de le vérifier.

Au bout de deux ans de cet enfer je suis revenu dans mon Finistère. J’avais 19 ans. Étant originaire du Sud (du Finistère) je connaissais à peine Brest, une ville qui passe pour assez laide et particulièrement pluvieuse. J’y ai été heureux. Le paradis.

Sienne (Toscane, Italie). Bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (sala Rosa), 13 novembre 2010
Sienne (Toscane, Italie). Salle de lecture, bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (Chiesa della Rosa), 13 novembre 2010.

Oui, mais pas à la B.U., qui me faisait peur.

Un jour j’ai été reçu à un concours et je suis devenu bibliothécaire. Mais ce n’est qu’au bout de quatorze ans que j’en suis venu à travailler en B.U., à Toulouse.

Tout à coup c’était comme rentrer à Strasbourg après les vacances de Noël, tout faisait peur, les lieux, les gens. La pénombre, une certaine laideur qu’on pouvait croire délibérée, une atmosphère de défiance, de culpabilisation. De la goujaterie parfois.

Dans cette bibliothèque, comme dans la plupart des B.U. françaises je pense, ces temps sont heureusement révolus. Non, tu ne crois pas ?

Sienne (Toscane, Italie). Salle de lecture, bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (sala Rosa), 13 novembre 2010 Sienne (Toscane, Italie). Bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (sala Rosa), 13 novembre 2010 Sienne (Toscane, Italie). Bibliothèque universitaire, Faccoltà di scienze matematiche, fisiche e naturali (Chiesa della Rosa), 13 novembre 2010.

Ici à Sienne, on pourrait croire qu’ils n’ont jamais commencé.

L. & L.

La salle de lecture de la bibliothèque universitaire de la Faculté des sciences mathématiques, physiques et naturelles (Chiesa della Rosa) est ouverte du lundi au samedi de 8 heures à 23 heures, et de 14 heures à 23 heures le dimanche (horaires à compter du 11 novembre 2010).
Biblioteca di Scienze Matematiche Fisiche e Naturali
Chiesa di S. Mustiola o della Rosa, 1
53100 Siena (SI)
Italie
Tél. : +33 0577 233 771

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :