Aller au contenu principal

De grâce

3 mai 2021

Toulouse (Occitanie, France), Basilique Notre-Dame la Daurade.
Toulouse (Occitanie, France), Basilique Notre-Dame la Daurade, 23 avril 2021.

À la basilique de la Daurade on vient pour visiter la vierge noire qui trône avec son bambin, noir comme elle, au centre d’un autel exubérant qui lui est dédié ; plus souvent encore, on vient pour l’interroger, ou pour solliciter d’elle un miracle (et à en juger par la quantité d’ex-voto qui tapissent les parois de l’église, on ne vient pas pour des prunes). Soit les demandes se font in petto et se transmettent par télépathie, introduites pour plus de sécurité par un Je vous salue Marie qui permet d’établir la communication, soit elles se consignent par écrit : un cahier est mis à disposition à cet effet. Cependant certains requérants, peu soucieux de confier leurs demandes au papier fourni par le clergé, préfèrent les inscrire à même le marbre des ex-voto, par sécurité et pour accroître les chances que Notre Dame en prenne connaissance.

Toulouse (Occitanie, France), Basilique Notre-Dame la Daurade.
Toulouse (Occitanie, France), Basilique Notre-Dame la Daurade, 23 avril 2021.

Notre Dame Faites que le repas de midi soit bon – SVP
merci

On trouve des dizaines d’inscriptions comme celle-ci. En l’occurrence, Notre Dame pourrait juger que la requête manque de précision. S’agit-il d’une demande générale : « Faites que tous les repas de midi soient bons, pour l’humanité entière » ? Plus probablement le demandeur, ou la demanderesse, sollicite une intervention pour un repas particulier. Celui d’aujourd’hui — ou de demain, ou d’un jour prochain —, un repas de midi qui doit faire événement. Il est crucial, pour une raison restée informulée, que ce repas soit bon. Est-ce que le demandeur, ou la demanderesse, manque de confiance dans sa compétence quant à la confection de ce repas ? Ou bien, cette responsabilité repose-t-elle sur un tiers dont on redoute qu’il ne considère pas ce repas avec le sérieux nécessaire ? À moins que ce tiers ne soit connu du demandeur, ou de la demanderesse, pour sa versatilité en matière de cuisine ?

Et pourquoi est-il de première importance que ce repas de midi soit bon ? On est porté à penser qu’il s’agit d’impressionner favorablement une personne, ou des personnes, qui y participeront. Ce serait une question de vie ou de mort, un enjeu tel qu’un fiasco serait fatal au demandeur, ou à la demanderesse.

Peut-être s’agit-il au contraire d’une prière un peu distraite. L’orant, ou l’orante, aurait demandé la première chose qui se soit présentée à son esprit au moment de la formuler.

Quoi qu’il en soit, on ne sait rien de la suite donnée. Aucune adresse, aucun moyen d’identifier le requérant ou la requérante n’a été laissé, à charge pour Notre Dame d’user de son sixième sens. N’est-ce pas trop lui demander ?

Agnès Capri (1907-1976)Nous voulons une petite sœur. Jean Nohain, paroles ; Francis Poulenc, musique. Fait partie de : Francis Poulenc (1899-1963). Quatre chansons pour enfants. FP 75 (1934).
Agnès Capri, chant ; accompagnement de piano.
France, 1939.

.

.

Toulouse (Occitanie, France), Basilique Notre-Dame la Daurade.

One Comment leave one →
  1. 3 mai 2021 10:04

    🖤🖤🖤🖤🖤🖤🖤🖤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :