Aller au contenu principal

Elle avait de nouveau pénétré en Hollande

14 mars 2020

It was about the beginning of September, 1664, that I, among the rest of my neighbours, heard in ordinary discourse that the plague was returned again in Holland; for it had been very violent there, and particularly at Amsterdam and Rotterdam, in the year 1663, whither, they say, it was brought, some said from Italy, others from the Levant, among some goods which were brought home by their Turkey fleet; others said it was brought from Candia; others from Cyprus. It mattered not from whence it came; but all agreed it was come into Holland again.
Daniel Defoe (1660-1731). A Journal of the Plague Year (1772, 1ère publication).

Ce fut vers le début de septembre 1664 que, comme mes voisins, j’entendis dire incidemment que la peste avait reparu en Hollande ; car elle y avait été très violente, particulièrement à Amsterdam et à Rotterdam, en l’année 1663 ; elle fut alors apportée avec certaines marchandises, d’aucuns disent d’Italie, d’autres du Levant, par leur flotte de Turquie ; ou encore de Candie, ou de Chypre. Peu importe d’ailleurs d’où elle venait ; tous accordaient qu’elle avait de nouveau pénétré en Hollande.
Daniel Defoe (1660-1731). Journal de l’année de la peste, traduit de : A Journal of the Plague Year (1772, 1ère publication) par Francis Ledoux. Gallimard, © 1959, impr. 2014 (Folio classique ; 1372), ISBN 978-2-07-037372-7. Page [29].

Nick Drake (1948-1974)Way to blue. Nick Drake, paroles & musique.
Nick Drake, chant ; ensemble à cordes ; Robert Kirby, arrangements.
Extrait de l’album Five leaves left / Nick Drake. Royaume-Uni, 1969.

Don’t you have a word to show what may be done?
Have you never heard a way to find the sun?
Tell me all that you may know
Show me what you have to show
Won’t you come and say if you know the way to blue?
Tu ne peux rien dire pour montrer ce qu’on pourrait faire ?
Tu n’as pas connaissance d’un moyen pour trouver le soleil ?
Dis-moi tout ce que tu sais,
Montre-moi ce que tu as à montrer.
Tu ne veux pas me dire si tu connais le chemin de l’azur ?
Have you seen the land living by the breeze?
Can you understand a light among the trees?
Tell me all that you may know
Show me what you have to show
Tell us all today if you know the way to blue?
As-tu vu le pays de la brise ?
Une lumière dans les arbres, sais-tu ce que ça veut dire ?
Dis-moi tout ce que tu sais,
Montre-moi ce que tu as à montrer.
Tu ne veux pas me dire si tu connais le chemin de l’azur ?
Look through time and find your rhyme
Tell us what you find
We will wait at your gate
Hoping like the blind.
Regarde au-delà du temps, trouve ton poème.
Dis-nous ce que tu trouves,
Nous attendrons à ton portail,
Remplis d’espoir, comme des aveugles.
Can you now recall all that you have known?
Will you never fall when the light has flown?
Tell me all that you may know
Show me what you have to show
Won’t you come and say if you know the way to blue?
Peux-tu à présent te rappeler tout ce que tu as appris ?
Est-ce que tu ne tomberas jamais lorsque la lumière aura disparu ?
Dis-moi tout ce que tu sais,
Montre-moi ce que tu as à montrer.
Tu ne veux pas me dire si tu connais le chemin de l’azur ?
Nick Drake (1948-1974) • Way to blue (1969, 1ère publication).
.
Nick Drake (1948-1974) • Le chemin de l’azur, traduit de Way to blue (1969, 1ère publication) par L. & L.

4 commentaires leave one →
  1. 15 mars 2020 07:19

    Dans une archive de France Culture (entendue cette semaine) Gainsbourg citait le « Journal de l’année de la peste », de Daniel Defoe comme un des livres qu comptait le plus pour lui (mentionné aussi dans l’article https://www.humanite.fr/gainsbourg-lhomme-qui-lit

    • 15 mars 2020 07:26

      Pour moi, c’est l’un des livres qui m’ont fait aimer la littérature anglaise.

  2. Don Dan permalink
    15 mars 2020 16:53

    Nick Drake, un indispensable, qui nous a laissé trois merveilleux albums sans date de péremption. Absolument intemporels!
    Il est vrai qu’il avait une charmante maman, Molly, qui chantait aussi, mais seulement dans son salon.
    On a retrouvé quelques bandes qui ont permis la réalisation d’un émouvant album de 19 titres ou elle chante de belles histoires en s’accompagnant au piano.
    En l’écoutant, on sent l’influence qu’elle a pu avoir sur son dépressif de fils…

    Dream Your Dreams

    • 15 mars 2020 19:51

      Indispensable, Nick Drake, en effet, je suis bien d’accord. Je ne connaissais pas la maman. Jolie voix, très juste… Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :