Skip to content

De mon seuil je te vois t’éloigner

22 juillet 2015

Il y a quelqu’un.

Bologne (Italie), 10 juillet 2015

Il n’y a plus personne.

Bologne (Italie), 10 juillet 2015

Ainsi passe la gloire du monde.

[…]
Mais non, tu passes
Et de mon seuil je te vois t’éloigner
Me faisant un dernier geste avec grâce
[…].
Tristan Klingsor (1874-1966). L’indifférent (extrait). Dans : Schéhérazade (1903).

Bologne (Italie), 10 juillet 2015

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :