Skip to content

Miguel Torga — Calendrier (Folhinha)

6 février 2012

Calendrier

Elle s’est fanée, la fleur ouverte au soleil du temps.
Il devait en être ainsi, dans ce renouvellement
Quotidien.
Autre année,
Autre fleur,
Autre senteur.
La lame
De la fatigue
Fauche,
Et le bras
D’un autre songe
Sème.

Voilà l’éternité :
La capitulation permanente de la vie.
Autre année,
Autre fleur,
Autre senteur,
Et la brillance
De je ne sais quelle illusion qui brûle sur la cime
De je ne sais quelle expression jamais atteinte.
Miguel Torga (1907-1995). Orfeu rebelde (1958). Traduction Béatrice de Chavagnac.

Folhinha

Murchou a flor aberta ao flor do tempo.
Assim tinha de ser, neste renovo
Quotidiano.
Outro ano,
Outra flor,
Outro perfume.
O gume
Do cansaço
Vai ceifando,
E o braço
Doutro sonho
Semeando.

É essa a eternidade:
A permanente rendição da vida.
Outro ano,
Outra flor,
Outro perfume,
E o lume
De não sei que ilusão a arder no cume
De não sei que expressão nunca atingida.
Miguel Torga (1907-1995). Orfeu rebelde (1958).

————

Miguel Torga. Orphée rebelle. - Librairie la Brèche ; P. Mainard, 2010.Torga, Miguel (1907-1995)
Orfeu rebelde (1958). Portugais et traduction française (2010)

Orphée rebelle = Orfeu rebelde / Miguel Torga ; traduit du portugais (Portugal) par Béatrice de Chavagnac. — Vichy : Librairie la Brèche ; Nérac : P. Mainard, 2010. – 99 pages ; 20 cm.
(Xénophilie).

Textes originaux portugais et traductions françaises en regard.
ISBN 978-2-913751-50-7. — EAN 9782913751507

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :