Skip to content

200e — Soupir

28 janvier 2011

Soupir

Le 100e billet était pour Amália Rodrigues, il faudrait lui consacrer le 200e aussi, d’autant qu’António Zambujo vient de lui ravir la première place dans le nuage de tags, 33 billets contre 32, chose intolérable, anormale.

J’attends depuis un dizaine de jours une commande faite au Portugal, la réédition de Com que voz (1970), considéré par beaucoup non seulement comme le chef d’œuvre d’Amália, mais comme le sommet le plus élevé de toute la discographie du fado, cette fois accompagné d’un second CD de versions inédites et d’un solide livret, un sujet idéal pour un 200e billet, mais la commande tarde à apparaître.

Il y a aussi que rien ne me vient, je n’ai rien, ni énergie ni envie. Il n’y a qu’à se taire, à baisser le rideau.

Disons que ce serait l’entracte.

L. & L.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :