Skip to content

Zafer Güler – Sezenler Olmuş

24 décembre 2010

Sezenler Olmuş / Zafer Güler, chant et guitare

seni yerlerde göklerde bulamazlarken…
bende gizli olduğunu sezenler olmuş…
dumlu dumluymuşsun yüreğimde…
kımıl kımılmışsın bileklerimde…

domur domur ter ışıl ışıl fer
ellerimde gözbebeğimde…

aramızda dağlar yollar yıllar var iken…
beni sana sımsıkı sarılı görenler olmuş…
sargın yaprakmışım dallarına
yangın toprakmışım yağmurlarına…

türkü olmuşsun… umudummuşsun
sevdama yarınlarıma…

Ça surprend. N’avoir aucun repère dans une langue, rien à quoi s’accrocher, pas un seul mot, pas le plus petit indice.

Belle voix je trouve, il s’appelle Zafer Güler et il est assez beau lui aussi. Cette chanson est apparemment très connue en Turquie, on en trouve plusieurs versions en furetant sur l’Internet.

J’ai débusqué une traduction anglaise du texte — je n’ai aucun moyen d’en garantir l’exactitude. En voici un version française :

Ne te trouvant ni sur terre ni au ciel
Certains pensent que je te cache au-dedans de moi
Que tu es dans mon cœur, un feu brûlant
Que tu es dans le mouvement de mes poignets

Que tu es une perle de sueur, une lumière qui brille
Dans mes mains, dans mes yeux

Et pourtant nous sommes séparés par des années, des chemins et des montagnes
Certains disent m’avoir vu te serrer dans mes bras
Certains disent que j’étais une feuille presque morte sur tes branches
Que j’étais une terre brûlante avide de ta pluie

Que tu es ma chanson, mon espérance
Mon amour, mon avenir

Bon Noël !

L. & L.

Zafer Güler sur Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :