Skip to content

Il dolce Paese

27 mars 2010

Ça me tenaille depuis quelques jours l’envie de retourner en Italie, peut-être parce que je sais que c’est impossible en ce moment. Pourtant rien que de se trouver au péage de l’autoroute à Vintimille délivrerait du démon du quotidien. De là, toute l’Italie s’offre à soi, comme un paradis.

Allons, se reprendre.

De paradis il n’y en a dans aucun pays, pas même outre le péage de Vintimille.

Parlant du festival de Sanremo (voir le billet précédent), se souvenir que l’an dernier, face à Patty Pravo entre autres, concourait une chanson des plus ridicules, intitulée Luca era gay. Luca était gay. Mais il ne l’est plus, étant parvenu à surmonter son vice. Il est redevenu normal, c’est ça. Il s’est marié et il a eu des enfants, Dieu soit loué. « Luca era gay e adesso sta con lei, Luca parla con il cuore in mano, Luca dice sono un altro uomo » : Luca était gay et maintenant il est avec elle, Luca parle le cœur sur la main, Luca dit je suis un autre homme. Si tu veux des renseignements, va voir sur Wikipedia et sur La Repubblica. Cette chanson a été classée deuxième, obtenant de surcroît le prix de la presse (Premio della Sala Stampa Radio e Tv Sezione Artisti), puis celui du meilleur texte de chanson italienne pour 2009 (source : les articles Festival di Sanremo 2009 et Luca era gay dans Wikipedia.it consulté le 27 mars 2010).

Ceci maintenant (à savoir avant de regarder : les DICO — DIritti e doveri delle persone stabilmente COnviventi, soit Droits et devoirs des personnes vivant dans un concubinage pérenne — étaient un projet de loi comparable au pacs français apparu en 2006 sous le second gouvernement Prodi, et enterré depuis) :

L’histoire de ce documentaire tu peux la lire ici sur Fluctuat.net.

L’un des deux jeunes hommes s’appelle Luca figure-toi.

Ça sidère. L’une des plaies de l’Italie c’est qu’on y a tendance à confondre Ratzinger, Wojtyła etc. avec Dieu. Tu as vu la tête des deux bonnes sœurs comme elle change à l’évocation du mot DICO ? Satan leur apparaissant n’aurait pas provoqué de plus méchantes figures. Quant au type de Militia Christi, à vrai dire on pourrait probablement en trouver de semblables en France et ailleurs. Idem des bonnes sœurs je suppose.

Le générique de fin appartient à l’excellent Sergio Endrigo (1933-2005), ici en 1968 :

Io sono nato in un dolce Paese
Dove chi sbaglia non paga le spese
Dove chi grida più forte ha ragione
Tanto c’è il sole e c’è il mare blu

Noi siamo nati in un dolce Paese
Dove si canta e la gente è cortese
Dove si parla soltanto d’amore
Tanto nessuno ci crede più

Qui l’amore è soltanto un pretesto
Con rime scucite tra cuore e dolore
Per vivere in fretta e scordare al più presto
Gli affanni e i problemi di tutte le ore

In questo dolce e beato Paese
Vive la gente più antica del mondo
E con due soldi di pane e speranza
Beve un bicchiere e tira a campà

Je suis né dans un Pays de douceur
Où l’impunité est le salaire de l’erreur
Où celui qui crie le plus fort a raison
De toutes façons il y a le soleil, il y a la grande bleue

Nous sommes nés dans un Pays de douceur
Où l’on chante, où les gens sont aimables,
Où l’on ne parle que d’amour
D’autant plus que personne n’y croit

Ici l’amour n’est qu’un prétexte
À faire rimer vaille que vaille cœur et douleur
Pour vivre en toute hâte et oublier au plus vite
Les ennuis et les problèmes de la vie

Dans ce bienheureux Pays de douceur
Vit le peuple le plus ancien de la Terre
Avec deux sous de pain et d’espérance
Il boit un verre et la vie est belle.

Il dolce paese / Sergio Endrigo, chant, paroles et musique

L. & L.

3 commentaires leave one →
  1. Laure permalink
    31 mars 2010 00:49

    Ah non, en fait, c’est pas la Pravo qui fait le plus peur…

    • lili-et-lulu permalink*
      10 avril 2010 12:03

      Ah, tu vois bien !

Trackbacks

  1. Non ho l’età per amarti — Musica Nuda, Gigliola Cinquetti « Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :