Skip to content

Sueurs froides

3 mars 2010

Il me vient un doute tout à coup.

Kim Novak et James Stewart dans « Vertigo » d'Alfred Hitchcock

Quand tu as lu Hélder Moutinho dans le billet d’hier, tu l’as prononcé comment dans ta tête ? Heldaire Moutigneau, j’en donnerais ma main à couper. Hein c’est ça ? Mais oui c’est ça, avoue.

Pire encore, soupçon atroce : dans ta tête on entend Amalia Rodriguaise, n’est-ce pas ? Ne dis pas non.

Tu as osé.

(Tu n’écris pas Amalia Rodriguez au moins ? Hein ? Tu ne fais pas ça ? Hein ?)

Kim Novak et James Stewart dans « Vertigo » d'Alfred Hitchcock

Et pour António Zambujo alors, c’est comment ?

Je suis pris de terreur car oui, ça ne peut être que ça, tu dis son nom à l’espagnole !

Enfin ce que tu crois tel, car tu n’as jamais su prononcer correctement le z castillan, non plus que la jota, tu fais une sorte de r à la place.

Antoniau Sambouro.

Insupportable, de quoi mourir.

Bon écoute, … non, je ne sais pas, je suis pris de vertige.

James Stewart dans « Vertigo » d'Alfred Hitchcock

Non, non, laisse …

L. & L.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :