Skip to content

António Zambujo & Quarteto em mim — Milonga Carrieguera

26 septembre 2009

Ah, ça faisait longtemps …

Ce n’est pas du fado cette fois, c’est du tango. Cette milonga d’Astor Piazzolla fait partie de María de Buenos Aires, une sorte de comédie musicale, un « ópera-tango » créé en 1968 dans la capitale argentine, avec Amelita Baltar dans le rôle-titre.

Apparemment la vidéo est extraite d’un récital de l’ensemble de tango portugais Quarteto em mim, avec donc la participation pour ce morceau d’A. Z., qui chante assis à une table, lisant les paroles. On présume que le temps de répétition fut court, et pourtant « le charme opère » sur nous comme jadis celui de Carmen sur Don José.  Cette Milonga est chantée dans la pièce par un personnage nommé Porteño Gorrión con Sueño, un amant  que María abandonne, et qui abandonné jette en retour comme un sort à María : mi voz, en todas las voces para siempre sentirás, — ma voix, tu l’entendras à jamais dans toutes les voix.

L’interprétation d’A. Z. est particulièrement adorable lorsqu’il chante les répliques de María :

Porteño Gorrión con Sueño,
vos nunca me alcanzarás.

Porteño Gorrión con Sueño,
jamais tu ne m’atteindras.

L’accent n’est pas vraiment argentin, mais voilà qui nous est bien égal : c’est du tango portugais.

L. &  L.

Quarteto em mim — Myspace
Quarteto em mim — Blog
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :