Aller au contenu principal

La chanson du dimanche [21]

14 août 2022

Il y avait déjà bien des années que, de Combray, tout ce qui n’était pas le théâtre et le drame de mon coucher, n’existait plus pour moi, quand un jour d’hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j’avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé.
Marcel Proust (1871-1922). Du côté de chez Swann (1913). Dans : À la recherche du temps perdu, Paris, Gallimard, impr. 2011 (Quarto), page 44.

On connaît la suite.

Fred Buscaglione (1921-1960) e I suoi AsternovasLa tazza di tè. Leo Chiosso, paroles ; Fred Buscaglione, musique.
Fred Buscaglione, chant ; Gli Asternovas, ensemble instrumental et vocal.
Italie, ℗ 1959.

Signora, su, venga con me
A bere una tazza di tè
Nel mio scettico e blu separé
Noi l’amore faremo per tre
Signora, non abbia timor
Io sono un uomo d’onor
Venga solo una volta con me
A gustare una tazza di tè
Fred Buscaglione (1921-1960). La tazza di tè (1959), extrait.

Madame, allons, venez avec moi
Boire une tasse de thé
Dans mon sceptique et bleu cabinet particulier.
Nous ferons l’amour pour trois
Madame, ne craignez rien,
Je suis un homme d’honneur.
Venez juste une fois avec moi
Déguster une tasse de thé

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :