Aller au contenu principal

U Stambolu na Bosforu

19 mars 2021

Dafné KritharasU Stambolu na Bosforu. Paroles & musique traditionnelles (Bosnie, Bosnie-Herzégovine).
Dafne Kritharas, chant ; Camille El Bacha, piano ; Matthias Courbaud, contrebasse.
France : Lior Editions, ℗ 2020.
Vidéo : Ian Vandooren & Lucas Vandooren, réalisation. Lieu du tournage : Château de Menthon-Saint-Bernard (Haute-Savoie, France). France, 2021.

De même que Lisbonne a engendré le fado, la Bosnie a produit la sevdalinka (ou sevdah), en souvenir de son passé ottoman : en turc, sevda désigne l’amour brûlant, passionné jusqu’à la douleur. Traditionnellement, la sevdalinka est chantée par des hommes.

U Stambolu na Bosforu (« À İstanbul près du Bosphore »), dont l’auteur est inconnu, évoque en langue bosniaque les derniers instants d’un vieux pacha. Entouré de ses fidèles serviteurs en prière — qu’il prend soin, en guise de cadeau d’adieu, de gratifier chacun « d’au moins sept femmes » de son harem —, il rend l’âme en versant une larme. À cette triste nouvelle, son épouse bien aimée pleure elle aussi — et tombe morte.

Voici trois interprétations de U Stambolu na Bosforu, dont deux — contrairement à la tradition — par des femmes : celle (ci-dessus) de Daphné Kritharas, française d’ascendance paternelle grecque, qui s’est spécialisée dans un répertoire de musiques issues des anciennes régions ottomanes, puis celle de la grande Amira Medunjanin, vedette bosniaque de la sevdalinka, dont plusieurs albums ont été réalisés en collaboration avec Bojan Z, le pianiste de jazz serbo-français. La troisième, un peu plus ancienne, exécutée par Safet Isović (1936-2007), autre vedette du genre, est plus traditionnelle.

Amira MedunjaninU Stambolu na Bosforu. Paroles & musique traditionnelles (Bosnie, Bosnie-Herzégovine).
Vidéo : Extrait de l’émission Dalibor Petko show du 21 avril 2019. Production : Croatie, CMC TV (Croatian Music Channel), 2019.
Amira Medunjanin, chant ; Ante Gelo, guitare.

Safet Isović (1936-2007)U Stambolu na Bosforu. Paroles & musique traditionnelles (Bosnie, Bosnie-Herzégovine).
Vidéo : Bosnie-Herzégovine : Sevdah TV, sans date.
Bande-son extraite de l’album Legenda o Bosni / Safet Isović. Safet Isović, chant ; Faruk H. Jažić, arrangements et direction. Enregistrement : Studio Bosnaton, Sarajevo (Bosnie-Herzégovine).
Bosnie-Herzégovine : Bosnaton, ℗ 2003.

One Comment leave one →
  1. Antoine Naïk permalink
    20 mars 2021 22:11

    Merci de nous faire partager cette si belle musique. J’ignorais tout de la Bosnie et de sa culture, voilà qui donne envie de les découvrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :