Aller au contenu principal

Frappé

3 mai 2020


Le ministre de la santé, Olivier Véran, et le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, à l’Elysée, le 2 mai [2020]. François Mori / AFP

Vous avez peut-être vu cette photo, signée « François Mori / AFP », légendée Le minist[r]e de la santé, Olivier Véran, et le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, à l’Elysée, le 2 mai, parue le 2 mai 2020 dans le journal Le Monde (en ligne), pour illustrer un article qui, au moment où je le consulte, s’intitule Quarantaine, suivi des malades, verbalisations : les précisions du gouvernement sur l’après-11 mai. Elle est extraordinaire, vous êtes d’accord. On y voit l’encore jeune ministre de la santé fixé en pleine péroraison dans une attitude dont tout, le port de tête, le regard, le geste du bras, exprime l’assurance et la confiance en soi. C’est lui qui reçoit la lumière, lui dont les contours sont nets.

Le ministre Castaner se tient en retrait dans une semi-pénombre, comme peint dans un sfumato qui en estompe les contours et les traits du visage. Quelque chose le trouble profondément, dirait-on. Il ne semble pas vraiment regarder son fringant collègue, mais plutôt quelque chose qui se trouverait un peu en hauteur, hors du cadre de la photo. Il évoque ces personnages, dans les peintures de la Renaissance italienne, qui sont témoins d’une manifestation miraculeuse de la puissance divine et restent figés, privés de toute intelligence de l’événement, frappés d’hébétude. Des Joseph dans des Nativités ou des Adorations des bergers, des disciples de Jésus dans l’épouvante de la Transfiguration, des frère Léon devant le spectacle de François d’Assise recevant les stigmates, de simples quidams s’étant trouvés par hasard sur le théâtre d’une apparition d’ange, d’une irruption de l’Esprit-saint ou de tout autre prodige.

Peut-être a-t-il seulement sommeil ; ou vient-il de remarquer que le papier peint se décolle.

One Comment leave one →
  1. Mireille permalink
    4 mai 2020 10:41

    J’aime surtout le sfumato …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :