Aller au contenu principal

Les cimes des pins tremblèrent

8 juin 2019

Je demandai au coucou :
Encore combien d’années…
Les cimes des pins tremblèrent,
Un rayon tomba sur l’herbe,
Mais nul bruit dans le fourré.
Je rentre à la maison,
Le vent caresse mon front,
Brûlant.
1er juin 1919
Anna Akhmatova (1889-1966). Extrait de : Le plantain (1921), traduit de Подорожник [Podorožnik] par Christian Mouze. Dans : Подорожник = Le Plantain / Анна Ахматова = Anna Akhmatova. Harpo &, 2009. ISBN 978-2-913886-67-4.

………

Я спросила у кукушки,
Сколько лет я проживу…
Сосен дрогнули верхушки,
Желтый луч упал в траву,
Но ни звука в чаще свежей…
Я иду домой,
И прохладный ветер нежит
Лоб горячий мой.
1 июня 1919
Анна Ахматова [Anna Akhmatova] (1889-1966). Extrait de : Подорожник [Podorožnik] (1921).

Marlene Dietrich (1901-1992) | Déjeuner du matin. Jacques Prévert, paroles ; Joseph Kosma, musique.
Marlene Dietrich, chant ; accompagnement d’orchestre.
Enregistrement : Paris, Théâtre de l’Étoile, 1959.

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :