Skip to content

Sílvia Pérez Cruz | Mechita

23 juillet 2017

Sílvia Pérez Cruz publie un nouvel album, Vestida de nit. Sa voix seule, accompagnée d’un quintette à cordes. Quel événement !

Vestida de nit est composé de pièces qui faisaient déjà partie du répertoire de la chanteuse, certaines depuis ses débuts (Vestida de nit, musique de son père Càstor Pérez, texte de sa mère Glòria Cruz, Corrandes d’exili, de Pere Quart et Lluís Llach, Gallo rojo, gallo negro, …).

En voici un aperçu : Mechita est une valse du compositeur péruvien Manuel Raygada Ballesteros (1904-1971), natif de Callao — le port de Lima, bien connu des tintinophiles.

Sílvia Pérez Cruz | Mechita (extrait). Manuel Raigada Ballester, paroles & musique.
Javier Galiana de la Rosa, arrangement ; Sílvia Pérez Cruz, chant ; Elena Rey & Carlos Montfort, violon ;Anna Aldomà, alto ; Joan Antoni Pich, violoncelle ; Miquel Àngel Cordero, contrebasse.
Vidéo : igor.cat [Igor Cortadellas], réalisation ; Juan Casanovas, son. 2015.

Encore ! Une version avec guitare seule, enregistrée en 2013 à Arles :

Sílvia Pérez Cruz | Mechita. Manuel Raigada Ballester, paroles & musique.
Sílvia Pérez Cruz, chant ; Mario Mas, guitare.
Vidéo : Arte, production. Captation : Arles (France), Festival Les Suds, 10 juillet 2013.

Encore ! La version de Vestida de nit — un enregistrement récent réalisé au Chili :

Sílvia Pérez Cruz | Mechita. Manuel Raigada Ballester, paroles & musique.
Javier Galiana de la Rosa, arrangement ; Sílvia Pérez Cruz, chant ; Elena Rey & Carlos Montfort, violon ;Anna Aldomà, alto ; Joan Antoni Pich, violoncelle ; Miquel Àngel Cordero, contrebasse.
Captation : Chili, 17 juin 2017. Son désagréable les premières secondes.

Mechita de mis ensueños,
muñequita seductora,
tu juventud atesora
todo un mundo de esplendor;
el misterio de tus ojos
ha turbado toda mi calma
y hace nacer en mi alma
una esperanza de amor.

 

Mechita de mes rêves,
Ma poupée séductrice
Ta jeunesse rassemble
Tout un monde de splendeur.
Le mystère de tes yeux
A troublé tout mon calme
Et fait naître dans mon ême
Un espoir d’amour.
Mechita eres linda,
tus ojos,
tus ojos me fascinan,
tu boca,
tu boquita divina
quisiera,
quisiera yo besar.

 

Mechita tu es belle,
Tes yeux
Tes yeux me fascinent,
Ta bouche,
Ta divine petite bouche,
Je voudrais,
Je voudrais l’embrasser.
Mechita, tú bien sabes
lo mucho,
lo mucho que te quiero,
por eso,
por eso te ruego
no me hagas sufrir más.

 

Mechita tu sais bien
À quel point
À quel point je t’aime,
Et donc,
Et donc je t’en prie
Ne me fais pas souffrir davantage.
Manuel Raygada Ballesteros (1904-1971).
Mechita
(années 1960).
Manuel Raygada Ballesteros (1904-1971).
Mechita
, traduit de : Mechita (années 1960) par L. & L.

 

One Comment leave one →
  1. Francesca permalink
    23 juillet 2017 23:44

    Merci de nous faire partager ces petits bijoux c est chaque fois un bonheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :