Aller au contenu principal

Une pie, tant pis

7 juin 2017

Elle apparaît dans sa stricte livrée noire et blanche, marchant sur le rebord de la terrasse. S’arrête, se tourne du côté du vide, jacasse brièvement en entrebâillant les ailes dans un tremblement, découvrant un plumage bleu nuit.

Fait à nouveau quelques pas. S’arrête, jacasse au vide dans son frisson bleu.

Revient sur ses pas. S’arrête.

Brusquement, se laisse tomber dans le vide.

Pauvre petite.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :