Skip to content

Insatiété

20 juillet 2012

Ti ho visto. Je t’ai vu.

Désormais s’est creusé un abîme de désir, infini.

« Ti ho visto ». Urbino (Marches, Italie), 18 juillet 2012 « Ti ho visto ». Urbino (Marches, Italie), via Federico Barocci, 18 juillet 2012

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :