Skip to content

C’est la seule politique

11 avril 2011
tags:

Toulouse, rue Tolosane, 8 avril 2011
Toulouse, rue Mage, 8 avril 2011.

L’autre jour à Lisbonne, deux femmes étrangères déjeunaient près de moi, et leur langue m’était inconnue. Au bout de quelques minutes d’une écoute attentive j’étais à peu près certain de la justesse de l’hypothèse que mon for intérieur avait formée : scandinave. Mais c’est tout, pas de précision plus grande, aucun indice.

À dire vrai je suis injuste avec lui (mon for) : il avait écarté l’islandais, sans appel, et n’aurait pas parié sur le danois.

Plus qu’à demander aux dames.

— Excuse me ladies, I was wondering whether you came from Norway?

— Oh no, we’re from Sweden.

(J’étais déconfit, car j’ai, sciemment je crois, omis de dire que mon for intérieur restait également assez réservé quant à la conjecture qu’elles fussent norvégiennes.)

— And where are you from?

— I’m from France.

— Oh vous êtes français ! De quelle région ? (Une pointe d’accent étranger, à peine. Le « ai » de français un peu appuyé peut-être, et trop long d’une demi-seconde.)

— De Toulouse.

— Ah, que c’est beau Toulouse ! C’est une ville magnifique. (Puis la dame dévie un peu le regard pour ne le fixer sur rien, plissant légèrement les paupières comme pour rappeler à elle les souvenirs liés à cette ville magnifique, et hoche presque imperceptiblement la tête en signe d’approbation.)

Tu vois, j’ai dit à ces Suédoises que je suis de Toulouse, c’est ce qui m’est venu spontanément, alors que je suis censé habiter Montpellier et que je ne suis pas de Toulouse vu que je suis né à Pont-l’Abbé (Finistère).

Mais pour moi il n’y a pas de doute. Que le monde aille à Toulouse, c’est la seule politique.

L. & L.

5 commentaires leave one →
  1. mireille permalink
    12 avril 2011 07:59

    « On n’est pas le produit d’un sol, on est le produit de l’action qu’on y mène »
    Felix Castan, natif de Montauban, etc.

    • lili-et-lulu permalink*
      12 avril 2011 10:36

      Félix Castan (Castanh ?), ciel !

  2. doba05 permalink
    7 octobre 2011 22:36

    j’ai bien l’impression qu tout mène Toulouse, lesz enfants , l’internet , la Bretagne et les films italiens

    • lili-et-lulu permalink*
      8 octobre 2011 20:57

      À moins que ce ne soit l’inverse… 😉

Trackbacks

  1. Étrangers en vacances « Je pleure sans raison que je pourrais vous dire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :