Aller au contenu principal

Pourquoi la Tour Eiffel, vraiment.

18 octobre 2019

Ce matin j’avais en tête, lorsque je me suis réveillé, des bribes d’une chanson d’enfants : « une jeune grenouille aussi belle que sage » ; « un jeune crapaud à peu près du même âge » ; « laïtou lala, laïtou lala et laïtou la la ».

Elles s’étaient sans aucun doute libérées dans la nuit de l’alvéole qui leur est assignée dans le tréfonds de ma mémoire, écrasées sous la quantité de sédiments accumulés par des dizaines d’années d’activité cérébrale. Et tout à coup ça remonte. Une fausse manœuvre ? Des réaménagements en cours à mon insu dans le magasin des souvenirs, qui auraient déclenché, peut-être par inadvertance, un mécanisme d’ouverture de couvercle ? Ouverture partielle, car si l’air de la chanson m’est revenu intact, je ne me souvenais que d’une petite partie des paroles.

J’ai trouvé sans difficulté la chanson sur l’Internet, dans la version précise du disque 45 tours sur lequel nous l’écoutions, avec les mêmes illustrations, exactement les mêmes, retrouvées intactes :


Les quatre barbus | La jeune grenouille. Parolier et compositeur inconnus.
Les quatre barbus, groupe vocal ; avec André Grassi et son orchestre. (Rondes et chansons de France ; no 7). France, 1958.

J’avais oublié (totalement, absolument) la rivalité entre le jeune crapaud et le vieux lézard, le tuteur de la jeune grenouille aussi belle que sage. Ce ne sont pas des détails que les enfants retiennent – du moins cet enfant-là. C’est comme si je n’avais jamais eu connaissance de ce détail fatal.

En revanche, la véridique raison de la construction de la Tour Eiffel, oui, je m’en souviens maintenant, et désormais je ne l’oublierai pas.

2 commentaires leave one →
  1. Mireille permalink
    19 octobre 2019 08:26

    Ah oui, ça m’est revenu instantanément… Merci !

    • 19 octobre 2019 11:04

      Quelle merveille ! Sais-tu que les cours de turc ont enfin débuté ? Cette semaine. Je suis le seul vrai débutant. Des 4 autres, deux ont mari ou compagnon turc, une a passé 3 mois en Turquie et en a profité pour apprendre la langue sur le tas, et le quatrième est chef d’escale de Turkish airlines et baragouine avec ses collègues. Moi, rien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :