Skip to content

Des Chansons d’amour portugaises ?

23 mai 2011

Les chansons d’amour, tu vois ce que je veux dire. Christophe Honoré 2007. « Aime-moi moins, mais aime-moi longtemps. » C’est la dernière réplique. Après ils s’embrassent debout sur le rebord de la fenêtre, Clotilde Hesme les regarde d’en bas tandis que l’épicier marocain range ses marchandises et que se déclenche Ce matin-là, de Barbara, sur le générique de fin.

Les chansons d’amour alternent dialogues et chansons : tel serait aussi le principe du prochain film de João Botelho, qui a déjà comme nous le savons, nous qui fréquentons Je pleure sans raison que je pourrais vous dire, réalisé les clips vidéo Meu amor marinheiro et A Bia da Mouraria de l’album Fado de Carminho. Carminho encore ici, dans le dernier long-métrage de Botelho, inspiré du Livre de l’intranquillité de Pessoa :

Bande-annonce de Filme do desassosego / João Botelho, réalisateur. Ar de filmes, prod., 2010.

Un article paru dans le Correio da manhã du 16 mai dernier dit cela. Le film annoncé aurait pour titre Fecho os olhos, vejo a noite (Je ferme les yeux, je vois la nuit).

Tu le sais n’est-ce pas, ce que ce titre évoque. C’est un fado du répertoire d’Amália, Olhos fechados (Les yeux fermés), une belle ballade chantée sur un poème de Pedro Homem de Mello en 1967.

Fecho os olhos, vejo a noite
A noite que então havia
Quando no meu coração
Em vez de noite era dia

Je ferme les yeux, je vois la nuit
Cette nuit qu’il y avait alors.
Cette nuit qui n’avait pas encore
Remplacé le jour dans mon cœur.

Dans ce film Camané serait « le père de Carminho, qui aime une personne, qui en aime une autre, qui en aime une autre. » Toute la « nouvelle génération du fado » serait là, Ricardo Ribeiro, Raquel Tavares, Hélder Moutinho et d’autres, une cinquantaine en tout. C’est ce qui est dit.

La mère, divorcée et partie en France, de retour au Portugal : Maria de Medeiros, qui chanterait en français, devenue peut-être étrangère à tout, y compris au fado.

Terrible destin.

L. & L.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :