Skip to content

Inquiétude. Modernité.

12 octobre 2010

Montpellier, rue Richer de Belleval, 9 octobre 2010 Montpellier, rue Richer de Belleval, 9 octobre 2010

Fait suite à Le milieu de quoi ?

Je repense encore aux faits du vendredi 10 septembre, et à mon inquiétude ensuite.

Ce qui m’a mis mal à l’aise, c’est ceci : j’étais incapable de repérer, encore moins de déterminer, le mode sur lequel le jeune homme me parlait. Tout de suite, par une sorte de réflexe, j’ai tenu pour évident qu’il se moquait de moi en raison de notre différence d’âge. Il n’y a pourtant eu dans son comportement aucune indication objective de cette sorte de mépris.

Autre circonstance troublante : la rapidité de la scène, la concision extrême du dialogue, 30 secondes en tout peut-être, en tout cas une durée de cet ordre, départ arrêté, pour arriver à une proposition explicite. 30 secondes entre « S’il vous plaît, vous parlez français ? » et « dommage… vous avez une bonne bouille ».

C’est peut-être une des expressions majeures de la modernité cette concision dans l’énoncé du désir ou de l’envie passagère. Pas de tergiversation, droit au but.

D’où cette incompréhension, et même cette impossibilité de comprendre.

Faire court. J’ai du boulot pour devenir moderne.

L. & L.

, départ arrêté
2 commentaires leave one →
  1. Ayrton Santos permalink
    5 janvier 2011 17:56

    Um olá de um leitor assíduo, perdido entre os mares de Alfama. Já que, como posso crer, tens uma ligação muito particular com Portugal, deixo-te aqui um link dum filme independente, que não custou um cêntimo, e que se revelou por si mesmo. Reencontro de amigos de faculdade, na Covilhã. Muitas mensagens de uma só vez. Quantidades loucas de golpes sangrentos num só.

    Au plaisir!
    http://www.lobbyproductions.com/umfuneralachuva/

    • lili-et-lulu permalink*
      13 janvier 2011 21:39

      Então tenho um leitor assíduo em Lisboa!! 🙂 E mesmo « perdido entre os mares de Alfama »… Obrigado pela mensagem, muito obrigado — e também pelo link do « funeral ».

      E não, não tenho ligação nenhuma com Portugal, é só que gosto da língua, de Lisboa, do fado, … Mas para dizer a verdade mal falo português, às vezes as palavras me vêm em italiano em vez de português, isso faz uma mistura terrível na minha cabeça e quando tento falar não sai nada.

      Mas tu falas francês? « Au plaisir » é uma expressão bastante idiomática.

      Alors au plaisir d’un nouveau commentaire venu d’entre les mers d’Alfama!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :