Skip to content

Aldina Duarte — Ai meu amor se bastasse

16 octobre 2009

Il faudrait plus que ce billet rapide pour parler d’Aldina Duarte, une des grandes fadistes d’aujourd’hui, et de surcroît une femme engagée (à gauche) et chaleureuse. On la voit ici dans Ai meu amor se bastasse, à la Casa Fernando Pessoa à Lisbonne, avec le grand José Manuel Neto à la guitare portugaise, et Miguel Ramos à la guitare.

Ai meu amor se bastasse
Saberes que eu te amo tanto
E cada vez que eu cantasse
Ai meu amor se bastasse
Saberes que é por ti que eu canto

Ah mon amour s’il suffisait
que tu saches à quel point je t’aime
et chaque fois que je chante
ah mon amour s’il suffisait
que tu saches que c’est pour toi que je chante…

Aldina Duarte, qui se tient dans le registre du fado traditionnel, est aussi une des meilleures parolières pour le fado. Elle écrit pour elle-même et pour d’autres, parmi lesquels Camané avec qui elle a été mariée, ou António Zambujo (le très beau A nossa contradição dans Outro sentido, sur une musique d’Alfredo Marceneiro).

Ai meu amor se bastasse / Manuela de Freitas ; Pedro Rodrigues dos Santos (Fado Pedro Rodrigues de Quintilhas)
Le blog d’Aldina Duarte
Aldina Duarte sur Myspace
Aldina Duarte dans Wikipedia (en portugais)


No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :