Aller au contenu principal

Amália Rodrigues • Fado, não sei quem és

22 juin 2021


Ó fado
Torturado,
Tão magoado,
Quem te fez?
Ó fado,
Não sei quem és!

José Galhardo (1905-1967). Fado, não sei quem és, du film Fado, história d’uma cantadeira (1947).

Ô fado
Torturé
Si plein de peine,
Qui t’a créé ?
Ô fado,
Je ne sais pas qui tu es !

À plusieurs reprises, Amália Rodrigues a été employée comme actrice dans des films où elle tenait parfois le rôle principal. Le plus souvent elle y chantait. C’est le cas dans Fado, história d’uma cantadeira (« Fado, histoire d’une chanteuse »), un film à grand succès de 1947 dont le public d’alors pensait qu’il racontait sa propre histoire. Elle y incarnait Ana Maria, une fadiste d’origine modeste devenue subitement célèbre et riche et qui abandonne son ancien milieu (et son amoureux).

C’est le fameux Fado de cada um, de Frederico de Freitas (1902-1980), qui sert de leitmotiv musical au film. Mais c’est avec Fado, não sei quem és (« Fado, je ne sais pas qui tu es »), du même compositeur, que le personnage d’« Ana Maria » fait ses débuts au théâtre, dans un long plan-séquence qui accompagne la chanteuse depuis le fond du décor jusqu’à l’avant-scène pendant la quasi-totalité de la durée du fado lui-même. Cette scène, pour laquelle il fallait créer un vrai décor de théâtre a, paraît-il, coûté fort cher à la production du film.

Fado, história d’uma cantadeira (1947). Extrait. Perdigão Queiroga, réalisation & scénario ; Armando Vieira Pinto, idée originale & dialogues ; Frederico de Freitas & Jaime Mendes, musique.
Distribution : Amália Rodrigues (Ana Maria) ; Virgílio Teixeira (Júlio Guitarrista) ; Vasco Santana (Joaquim Marujo) ; António Silva (Chico Fadista)…
Production : Portugal : Lisboa Filmes, 1947. Sortie : 1947 (Portugal).
Fado :

Fado, não sei quem és. José Galhardo, paroles ; Frederico de Freitas, musique.
Amália Rodrigues, chant ; [Jaime Santos, guitare portugaise ; Santos Moreira, guitare]. Portugal, 1947.


Ó fado
Torturado,
Tão magoado,
Quem te fez?
Ó fado,
Não sei quem és!
Só sei
Que ouvi-te um dia e chorei
E ao encontrar-te encontrei
A voz do amor português.

Ô fado
Torturé
De tant de peines,
Qui t’a créé ?
Ô fado,
Je ne sais pas qui tu es !
Mais je sais
Qu’un jour en t’entendant j’ai pleuré
Et qu’en te trouvant j’ai trouvé
La voix de l’amour portugais.

Ó vida
Condoída,
Se eu dorida
Vou cantar,
Ó vida,
Vens-me falar
E a sós,
Quando o luar canta em nós,
Na voz do fado oiço a voz
Da minha vida a chorar.

Ô vie
Compatissante,
Si je suis triste
Quand je vais chanter,
Ô vie,
Tu viens me parler
Et seule
Quand le clair de lune chante en moi,
Dans la voix du fado j’entends la voix
De ma vie qui pleure.

Meu sonho
Tão risonho
Que eu suponho
Nem sonhar,
Meu sonho,
Quero acordar,
Volver
De novo ao fado e sofrer,
Porque sofrer é viver
E eu vivo e sofro a cantar.

Mon rêve
Souriant,
Que je n’imagine
Même pas rêver,
Mon rêve,
Je veux me réveiller,
Revenir
Au fado et souffrir,
Parce que souffrir est vivre
Et qu’en chantant, je souffre et je vis.
José Galhardo (1905-1967). Fado, não sei quem és, du film Fado, história d’uma cantadeira (1947).
.
José Galhardo (1905-1967). Fado, je ne sais pas qui tu es, trad. par L. & L. de Fado, não sei quem és, du film Fado, história d’uma cantadeira (1947).

2 commentaires leave one →
  1. 22 juin 2021 19:37

    che voce!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :