Aller au contenu principal

Biraz kül, biraz duman – Un peu de cendre, un peu de fumée

22 mars 2020

Biraz kül, biraz duman o benim işte
Kerem misali yanan o benim işte
İnanma gözlerine ben ben değilim
Beni sevdiğin zaman o benim işte.
Ümit Yaşar Oğuzcan (1926-1984). Biraz kül, biraz duman o benim işte

Je suis cendre, je suis fumée
Je brûle comme Kerem
Ne crois pas tes yeux, je ne suis pas moi
C’est quand tu m’aimes que je suis moi.

Nesrin Sipahi (née en 1934)Biraz kül, biraz duman o benim işte. Poème de Ümit Yaşar Oğuzcan ; Avni Anıl, musique.
Nesrin Sipahi, chant ; accompagnement instrumental (informations non disponibles).
Turquie, date non disponible.

Kerem est le personnage d’une légende populaire turque : amoureux d’une jeune fille nommée Asli, il épouse celle-ci, mais victime d’un sortilège, il brûle et se transforme en cendres lors de la nuit de noces, communiquant ce feu à son épouse.

Dans la seconde partie de son double album Ruas de 2009, constitué de chansons provenant de villes du monde entier entretenant « un même rapport tragique [que Lisbonne] au Destin », Mísia a enregistré une version de Biraz kül, biraz duman, accompagnée au ney, une flûte orientale, par l’un des maîtres de cet instrument, Kudsi Ergüner.

MísiaBiraz kül, biraz duman. Poème de Ümit Yaşar Oğuzcan ; Avni Anıl, musique.
Mísia, chant ; Kudsi Ergüner, ney (flûte turque) ; Laurent Guéneau, programmations.
Première publication : album Ruas. France, 2009.

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :