Aller au contenu principal

Amélia Muge | Havemos de nos ver outra vez

15 novembre 2019


Amélia Muge | Havemos de nos ver outra vez. Teresa Muge, paroles & musique.
Amélia Muge, chant, guitare ; Pedro Santos, accordéon ; Catarina Anacleto, violoncelle ; Carlos Bica, contrebasse ; José Mário Branco, arrangements. Extrait de l’album Taco a taco / Amélia Muge. Enregistrement : décembre 1997, studio Noites longas, Seixal, Portugal. Portugal, ℗ 1998.

Amélia Muge est une autrice, compositrice, instrumentiste et chanteuse portugaise née au Mozambique au début des années 1950. Cette chanson, Havemos de nos ver outra vez (« Nous nous reverrons »), extraite de Taco a taco, un album déjà ancien (1998), est une œuvre de sa sœur Teresa. Elle n’est pas vraiment représentative de l’art très particulier d’Amélia, qui se nourrit de musiques traditionnelles du Portugal et d’Afrique et d’une grande sophistication musicale.

Du moins y entend-on sa voix au timbre étincelant. Et c’est une chanson apaisante, au regard de l’imminence de la fin du monde.


Havemos de nos ver outra vez
Quem sabe à tarde, quem sabe de manhã
Só sei que não há duas sem três
E uma vez que assim é
Havemos de nos ver outra vez

Nous nous reverrons
Un soir peut-être, ou peut-être un matin
Jamais deux fois sans trois
Et puisqu’il en est ainsi,
Nous nous reverrons.

Panos vazios,
Quem chega, parte
É mal? É bem?
Danos sadios
Em qualquer hora
Em qualquer parte
Se reconhecem os amigos

Des draps vides,
On vient, on part,
Est-ce mal ? Est-ce bien ?
Un mal pour un bien…
À toute heure
Et en tout lieu
Les amis se reconnaissent

Havemos de nos ver outra vez
Quem sabe à tarde, quem sabe de manhã
Só sei que não há duas sem três
E uma vez que assim é
Havemos de nos ver outra vez

Nous nous reverrons
Un soir peut-être, ou peut-être un matin
Jamais deux fois sans trois
Et puisqu’il en est ainsi,
Nous nous reverrons.

Sabor a vício
Dos viajantes
É mal? É bem?
Sabe como antes
Em qualquer hora
Em qualquer sítio
Se reconhecem os amantes

Saveur de vice
Des voyageurs
Est-ce mal ? Est-ce bien ?
Saveur de toujours
À toute heure
Et en tout lieu
Les amants se reconnaissent

Havemos de nos ver outra vez
Quem sabe à tarde, quem sabe de manhã
Só sei que não há duas sem três
E uma vez que assim é
Havemos de nos ver outra vez

Nous nous reverrons
Un soir peut-être, ou peut-être un matin
Jamais deux fois sans trois
Et puisqu’il en est ainsi,
Nous nous reverrons.

Lugares marcados
Lugares vividos
É mal? É bem?
Lugares antigos
Em qualquer hora
Em qualquer lado
Se reconhecem os amigos

Places réservées
Lieux où on est passé
Est-ce mal ? Est-ce bien ?
Lieux anciens
À toute heure
Et en tout lieu
Les amis se reconnaissent

Havemos de nos ver outra vez
Quem sabe à tarde, quem sabe de manhã
Só sei que não há duas sem três
E uma vez que assim é
Havemos de nos ver outra vez

Nous nous reverrons
Un soir peut-être, ou peut-être un matin
Jamais deux fois sans trois
Et puisqu’il en est ainsi,
Nous nous reverrons.
Teresa Muge. Havemos de nos ver outra vez (1998).
.
Teresa Muge. Nous nous reverrons, traduit de : Havemos de nos ver outra vez (1998) par L & L.

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :