Aller au contenu principal

Cristina Vetrone | Serenata maledetta (Nun t’affaccià)

28 octobre 2018

Nun t’affaccià si siente a voce mia
Nun t’affaccià si siente a serenata
Je mo’ nun canto pe tté, canto pe’ n’ato
Ca nun s’affaccia si t’affacce tu.

Luigi Fragna (actif entre 1899 et 1901). Serenata (Nun t’affaccià!)

Ne te montre pas si tu entends ma voix
Ne te montre pas si tu entends la sérénade
Je ne chante pas pour toi, je chante pour un autre
Qui ne se montrera pas si tu te montres, toi.

Assurd | Serenata maledetta (Nun t’affaccià). Luigi Fragna, paroles ; compositeur inconnu.
Cristina Vetrone, chant, accordéon.
Captation : lieu et date inconnus. Mise en ligne : 19 septembre 2014.

Cristina Vetrone est la chanteuse du groupe Assurd, formé à Bologne dans les années 1990 quoique ses membres, trois femmes, chanteuses et instrumentistes, soient toutes originaires du Sud de la péninsule italienne. Elles se sont produites à plusieurs reprises ici, à Toulouse, la dernière fois pas plus tard que cet été. C’est toujours un moment de plaisir absolu.

Pour cette chanson napolitaine du début du XXe siècle, Enza Prestia (voix et percussions, excellente danseuse de surcroît) et Lorella Monti (voix et percussions) se sont retirées, laissant s’exprimer seule la voix émouvante, puissante et singulière de Cristina Vetrone – qui s’accompagne comme toujours à l’accordéon diatonique.

È mezzanotte, e cu’ sta bella luna
Nisciuno sape la ‘ntenzione mia.
A sape sulo chi s’add’affaccià,
A sape sulo chi vo’ bbene a me.
Nun t’affaccià si siente a voce mia
Nun t’affaccià si siente a serenata
Je mo’ nun canto pe tté, canto pe’ n’ato
Ca nun s’affaccia si t’affacce tu.
Parole doce e fronne de suspire
E na’ catena ‘e vase long’assaje,
Chist’é l’ammore ca’ ni’ ha ‘ngatenate,
Chist’é l’ammore ca’ suspira e canta.
Nun t’affaccià si siente a voce mia
Nun t’affaccià si siente a serenata
Je mo’ nun canto pe tté, canto pe’ n’ato
Ca nun s’affaccia si t’affacce tu.
Luigi Fragna (actif entre 1899 et 1901). Serenata (Nun t’affaccià!).

Je n’ai pas trouvé de traduction italienne du texte. Le premier couplet et le refrain me semblent compréhensibles, mais je ne suis pas sûr de moi pour le second couplet. C’est pourquoi je ne donne pas de traduction française intégrale.

One Comment leave one →
  1. 29 octobre 2018 06:28

    Souvent les raisons de pleurer sont nombreuses alors pourquoi pleurer sans raison ? Il faut bien que quelqu’un pleure dit-on mais alors pourquoi moi ? Pourquoi pas le voisin ou mieux personne ! Il y a du bleu dans le ciel gris si on met le nez dehors et que l’on guette la main tendue. Il y en a toujours une, le danger est de s’enfermer de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :