Aller au contenu principal

Amália Rodrigues, Charles Aznavour | Aie, mourir pour toi

2 octobre 2018

Amália Rodrigues (1920-1999). Aïe, mourir pour toi. Charles Aznavour, paroles et musique.
Amália Rodrigues, chant ; Domingos Camarinha, guitare portugaise ; Santos Moreira, guitare. Production : France, ORTF (Office de radiodiffusion télévision française), 1965. Première diffusion : 16 décembre 1965.

Je ne crois pas avoir consacré un seul billet aux chansons françaises d’Amália Rodrigues. À vrai dire elles n’ont pas grand intérêt. De toutes celles qu’elle a enregistrées (une douzaine, une quinzaine peut-être) Amália n’en a d’ailleurs chanté que trois en scène, et toujours pendant une période assez brève. Pour assurer le service après-vente, en quelque sorte.

De toute façon, elle n’aimait pas chanter en français.

Eu não gosto de cantar francês, não gosto do som da língua francesa para cantar. Para nós, portugueses, há uma dificuldade muito grande em pronunciar certos sons e quem está a cantar preocupada em pronunciar bem, já não está a cantar, já não se entrega. O Charles Aznavour, que já era o meu amigo antes do Olympia e muito amigo do Coquatrix, queria fazer uma cantiga para mim. Ouviu-me cantar o « Ai, Mouraria » e para fazer um bocadinho de fado apanhou-lhe o princípio e fez o « Aïe, Mourir Pour Toi », que eu tive mesmo que cantar no Olympia [1957] e fez bastante sucesso. Depois, no Olympia esteva sempre o Coquatrix nos bastidores, quando eu estava no palco, a dizer: « Amália! Aïe, Mourir Pour Toi, s’il vous plaît! » E eu cantava. Gosto da música, gosto das palavras, só não gosto é de cantar em francês.
Amália Rodrigues (1920-1999). Dans : Vítor Pavão dos Santos. Amália, uma biografia. Lisboa, Ed. Presença, 2005, p. 125.

Je n’aime pas chanter en français, je n’aime pas le son de la langue française pour le chant. Pour nous Portugais, c’est très difficile de prononcer certains sons et quand il faut se concentrer sur la prononciation, on n’est plus en train de chanter, on ne peut pas se donner entièrement. Charles Aznavour, qui était un ami avant l’Olympia et qui était aussi très ami avec Coquatrix, voulait faire une chanson pour moi. Il m’avait entendue chanter « Ai, Mouraria » et pour faire quelque chose qui rappelle le fado il a repris ce début et c’est devenu « Aïe, Mourir Pour Toi », que j’ai dû chanter à l’Olympia [1957] et qui a eu un certain succès. Par la suite, quand j’étais sur scène à l’Olympia, il y avait toujours Coquatrix qui me demandait depuis les coulisses : « Amália ! Aïe, mourir pour toi, s’il vous plaît ! » Et je le chantais. J’aime la musique et les paroles, c’est juste que je n’aime pas chanter en français.

Quand je l’ai vue moi-même à l’Olympia, beaucoup plus tard, en 1985 et 1986, il s’est trouvé à chaque fois quelqu’un dans le public pour lui réclamer Aïe, mourir pour toi et chaque fois elle refusait, avec un grand sourire : « Aïe, mourir pour toi, non non ». C’était pourtant la meilleure chanson de son petit répertoire français.

Charles Aznavour en a lui-même enregistré une version bien différente. Différente même de celle-ci, que j’ai trouvée sur l’Internet, sans aucune indication sinon la date de 1957. À la fin de l’extrait, on reconnaît Bruno Coquatrix, directeur de l’Olympia, avec Odette Laure.

Charles Aznavour (1924-2018). Aïe, mourir pour toi. Charles Aznavour, paroles et musique.
Charles Aznavour, chant ; accompagnement de piano ; Odette Laure, Bruno Coquatrix, participants. Production : France, RTF (Radiodiffusion télévision française), 1957. Première diffusion : octobre 1957.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :